Les chantiers & travaux qui redéfinissent Bordeaux en 2024

Temps de lecture estimé à environ 7 minutes.
Contrôles :
Avatar de l'auteur "Morgane Caillière" Morgane Caillière

le 29 novembre 2023

[ mis à jour le 29 novembre 2023 ]

SOMMAIRE

Sous la houlette de son Maire écologiste, Bordeaux poursuivra sa mutation cette année encore. Verdissement, favorisation des modes de déplacements éco-responsables, place belle faite aux cyclistes et aux piétons... Tour de piste des chantiers et travaux qui jalonneront Bordeaux en 2024.

Saint Augustin : Une nouvelle place à vivre

la place saint augustin à Bordeaux
Google Map

En 2024, la Place Saint Augustin à Bordeaux qui siège au cœur du quartier éponyme se transformera en un havre de verdure et de convivialité. Le béton qui domine actuellement va bientôt laisser place à un espace plus accueillant pour les piétons, une initiative qui reflète les aspirations des résidents locaux.

La municipalité bordelaise a annoncé la création d'une zone de rencontre, inspirée d'un dispositif déjà testé temporairement dans le quartier. L'idée est de favoriser les interactions sociales dans un cadre agréable et détendu. En plus de cet espace de rencontre, le projet inclut des aires de jeux destinées à tous les âges, renforçant ainsi le caractère intergénérationnel de la place.

Des arbres et diverses plantations en pleine terre viendront embellir la place, notamment autour du square, de l'église et près de la poste, créant des zones d'ombre bienvenues. Le jardin de « Lili », un espace vert déjà existant, bénéficiera également d'une extension.

La largeur de certaines voies sera réduite pour donner plus d'espace aux piétons, et l'emplacement des passages protégés sera revu. Les cyclistes ne sont pas oubliés, avec l'ajout prévu de nombreux arceaux à vélos. Une réflexion est également en cours sur le tracé de la ligne de bus 41, pour l'adapter au mieux à ce nouvel environnement.

Les pongistes du dimanche pourront se challenger autour d’une table de ping-pong en libre accès. Quant au début des travaux, ils sont programmés pour le début de l’année 2024, marquant le commencement d'une transformation attendue avec impatience par les habitants.

Les allées de Tourny : Phase de réflexion

les allées de Tourny
Google Map

Les Allées de Tourny, situées à proximité du Grand Théâtre et des Quinconces, sont une avenue incontournable du paysage bordelais.

Si les travaux n'auront pas lieu avant 2027, c'est bien en 2024 qu'aura lieu la grande concertation pour un réaménagement drastique des très emblématiques allées bordelaises. Ce projet, annoncé par le Maire EELV, Pierre Hurmic vise à transformer ces promenades en un espace rappelant les célèbres Ramblas de Barcelone.

La première étape du projet consistera en une consultation des habitants et commerçants bordelais durant le premier semestre de 2024. Ensuite de 2025 à 2027, des aménagements provisoires seront testés, selon les préceptes de l’urbanisme tactique, permettant d'évaluer leur efficacité et leur acceptabilité avant une mise en œuvre définitive.

Contrairement aux Ramblas barcelonaises, une piétonnisation totale des Allées de Tourny est exclue. Elles continueront à assurer une jonction automobile entre les cours et les quais et conserveront les accès pour le parking souterrain.

Livraison de la ligne Bus Express en avril

Après le renouvellement total du parc de vélos en libre-service cette année, le projet de bus express à Bordeaux, prévu pour entrer en service à l'été 2024, s’annonce comme une petite révolution dans le paysage des transports publics de la métropole. L’investissement de 154.6 millions d'euros vise à relier la gare Saint-Jean à Saint-Aubin-de-Médoc sur une ligne de 21 kilomètres, jalonnée de 42 stations.

L'objectif ? Faciliter la mobilité urbaine et offrir une alternative efficace aux moyens de transport traditionnels et transporter 50 000 voyageurs par jour avec un passage toutes les 5 minutes en heure de pointe. Pour les cyclistes, l'itinéraire comprend 14 % de voies de bus partagées et 40 % de la place du vélo à Bordeaux pistes cyclables élargies..

Le nouveau bus à haut niveau de service (BHNS) assurera la liaison entre Saint-Aubin-de-Médoc et la gare de Bordeaux en une heure, desservant au total 42 arrêts. (26 des 42 stations font partie du réseau existant). Le parcours se décompose comme suit :

Cette ligne, qui s'étend sur 21 kilomètres dont la moitié en voie réservée, inaugure le premier des six circuits qui seront mis en place sur une décennie, formant un réseau de plus de 100 kilomètres.

Le chantier, lancé au printemps 2021 devrait être achevé en avril 2024, avec une mise en service prévue pour juin de la même année. En septembre 2023, 11 des 29 tronçons de la ligne étaient déjà achevés.

Environ 50 % de l'itinéraire du bus express est en site propre (interdit aux autres véhicules). La ligne est conçue pour garantir vitesse et régularité, avec des caractéristiques telles que l'absence de vente de tickets à bord, des stations plus espacées, et des quais plus hauts pour faciliter l'embarquement.

Le retard de livraison des bus électriques commandés auprès de VDL Bus & Coach jette un voile d’incertitude sur le nombre de bus électriques effectivement disponibles en avril. En cas de retard supplémentaire, des bus conventionnels pourraient être utilisés temporairement.

Place Stalingrad : La porte de la rive droite

la place Stalingrad à Bordeaux
Google Map

Le projet de réaménagement de la place Stalingrad à Bordeaux, envisagé par l'équipe du maire Pierre Hurmic, ambitionne de transformer cette zone en un espace urbain plus paisible et accueillant d'ici 2025. Une étape clé de ce projet a débuté le 2 février 2022 avec l’expérimentation de cinq mois interdisant l'accès aux voitures sur la place.

Cette initiative s'inscrit dans une démarche plus large visant à apaiser Stalingrad, considérée comme la future porte d'entrée de la rive droite de Bordeaux. Actuellement, la place est perçue comme une simple plateforme intermodale technique, traversée par la ligne A du tramway, huit lignes de bus, et de nombreuses voitures, malgré la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile depuis 2018.

L'adjoint de Pierre Hurmic en charge du dossier, Didier Jeanjean, envisage de transformer la place en un lieu végétalisé, doté de jeux pour enfants, de pelouses ombragées pour pique-niquer, et offrant plus d'espace pour les terrasses.

Les commerçants locaux, lors de réunions de concertation, ont exprimé le souhait de voir diminuer le bruit et la pollution en enlevant les bus de la place. Bien que cette demande soit complexe à mettre en œuvre, elle est prise en compte dans le cadre du projet global.

En outre, la place Stalingrad est envisagée comme un trait d'union entre la rive gauche et la rive droite de Bordeaux, et devrait jouer un rôle clé dans l'interconnexion des deux rives, notamment avec l'émergence des nouveaux quartiers de Bastide-Niel, Brazza et Belvédère.

Ce projet ambitieux reflète la volonté de la municipalité de développer le potentiel exceptionnel de la place Stalingrad, en la transformant en un lieu de vie apaisé et attractif, adapté aux besoins des futurs 50 000 habitants supplémentaires attendus à moyen terme sur la rive droite.

Je souhaite acheter neuf à Bordeaux Rive Droite

Le Pont Simone Veil : Une inauguration en juillet

2024 verra l'achèvement d'un des projets les plus ambitieux de la Métropole bordelaise : le pont Simone-Veil . Ce nouvel ouvrage, reliant Bègles et Floirac, est une pièce maîtresse dans le développement urbain de la ville, offrant un franchissement supplémentaire de la Garonne.

Après des retards dus à des complications dans les travaux, la construction du pont Simone-Veil a repris un rythme soutenu. La charpente métallique posée en janvier 2023, les travaux se concentrent désormais sur le coulage du béton pour la couverture du tablier, suivi de la finalisation des aménagements routiers, de l'installation de l'éclairage et du mobilier urbain.

Conçu par l'agence néerlandaise OMA sous la direction de l'architecte Rem Koolhaas, le pont Simone-Veil se distingue par son approche innovante. Long de 545 mètres et large de 44 mètres intègrera 2x2 voies pour les véhicules, une piste cyclable bidirectionnelle de 4 m de large, et des voies dédiées aux transports en commun. Une promenade piétonne de 16 mètres de large est également prévue et pourrait accueillir divers événements.

L'aspect paysager du projet n'est pas en reste. Sur la rive droite, une esplanade végétalisée, agrémentée d'environ 600 arbres, sera aménagée devant l'Arena. Sur la rive gauche, une grande esplanade piétonne et cyclable viendra remplacer l'actuelle voie autoroutière, avec la plantation de 550 arbres, s'inscrivant dans la continuité des aménagements paysagers des quais.

La LGV Bordeaux Toulouse sur les rails

En 2024, Bordeaux entame 8 ans de travaux avec les premiers coups de pioches de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) Bordeaux-Toulouse . Ce projet aussi plébiscité que controversé est prévu pour démarrer fin 2023, ou au plus tard début 2024, avec une livraison attendue en 2032.

Le Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO), dont fait partie la LGV Bordeaux-Toulouse, représente un investissement global de 14 milliards d'euros, financé à 20 % par l'UE, 40 % par l'État, et 40 % par les collectivités locales. Il comprend non seulement la LGV Bordeaux-Toulouse, mais aussi la LGV Bordeaux-Dax, ainsi que des aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux et au nord de Toulouse.

La LGV Bordeaux-Toulouse vise à réduire considérablement le temps de trajet entre les deux villes, passant de 4h20 à 3h10.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
Partager sur