Réaliser un emprunt immobilier à Bordeaux

Temps de lecture estimé à environ 4 minutes.

SOMMAIRE

Rien qu’en Septembre 2020 en France, ce ne sont pas moins de 22 milliards d'euros qui ont été accordés à des particuliers pour leurs emprunts immobiliers. En Nouvelle-Aquitaine, les taux d’intérêts sont attractifs et le prix moyen au m² d’un appartement neuf à Bordeaux deux pièces est de 4 173 €, compensé par les avantages financiers de la loi Pinel (sources : Banque de France et Fédération des Promoteurs de l’Immobilier).

Emprunt immobilier à Bordeaux : quels taux ?

© microstock3D - Shutterstock

Évolution des taux de crédit à Bordeaux

Depuis 2017, IMMO9 publie un Baromètre des taux d’emprunt immobilier à Bordeaux réalisé avec plusieurs partenaires courtiers en crédits. Cette étude révèle une tendance à la baisse pour l’ensemble des taux de crédit immobilier dans la capitale girondine.

En effet, alors que le taux de crédit immobilier à Bordeaux le plus élevé s’élevait à 2,49 % en 2017, il n’est à ce jour que de 1,65 %. Le taux le plus bas constaté était lui de 1,38 % en 2017 contre 0,95 % en 2020.

Malgré la crise sanitaire de la COVID-19 qui a impacté le marché financier et les contrats comme l’assurance vie, les taux de crédit immobilier à Bordeaux, et sur tout le territoire, semblent avoir été relativement épargnés.

Baromètre IMMO9 des taux de crédit à Bordeaux

Comment sont définis les taux de crédit immobilier à Bordeaux ?

Un prêt immobilier se compose d’une part de fonds propres de l’acheteur, c’est son capital, et d’intérêts fixés par la banque. Ce “taux” du crédit définit le pourcentage d’intérêt que l’acquéreur doit régler en plus du montant emprunté.

D’une ville à l’autre, le taux de crédit varie en fonction d’éléments comme :

Emprunt immobilier à Bordeaux : quel apport financier ?

L’apport financier est la part financière personnelle que l’acheteur injecte dans son projet de financement immobilier. Au cours du montage du dossier financier, l’établissement bancaire qui consent à l’emprunt immobilier analyse en détail le profil de l’acquéreur afin d’évaluer ses capacités de remboursement.

Dans ce cadre, le versement d’un apport financier personnel constitue un élément de réassurance pour l'établissement bancaire.

En effet, le capital apporté par l'acquéreur permet à la banque de réduire le risque de non-remboursement. Ainsi, un établissement bancaire accordera un emprunt immobilier plus aisément si l’apport personnel de l’acheteur est significatif. Cela vient du fait que l’apport personnel permet d’alléger le coût du prêt immobilier en réduisant le montant demandé.

En moyenne, un apport personnel doit s’élever au minimum à 30 % du montant du prêt pour que les banques consentent à une baisse significative de leur taux de crédit.

Pour financer son projet immobilier, l’acheteur peut aussi profiter de diverses aides au financement à Bordeaux mises en place par l’État et la métropole.

À Bordeaux, Joseph et Michèle ont le projet d’acquérir un appartement neuf de trois pièces dans le quartier Saint-Seurin / Fondaudège pour un montant de 465 000€ (surface habitable de 63 m² avec 5 m² de loggia). Pour bénéficier d’un taux de crédit immobilier plus avantageux que les taux moyens du marché, ils devront disposer d’un apport personnel de l’ordre de 139 000 €.

Votre prêt immobilier à Bordeaux

Simulation de crédit à taux fixe à Bordeaux et dans le 33

Avec un prêt à taux fixe, le montant des mensualités ainsi que le coût total du crédit sont fixés à la signature du contrat et pour toute la durée du prêt.

Les mensualités comprennent le remboursement d’une partie du capital et une partie des intérêts.

Dans l’hyper centre de Bordeaux

© RossHelen - Shutterstock

Jean-Baptiste et Lisa sont en phase d’acquisition d’un appartement neuf de 2 pièces de 162 500 € dans le quartier des Chartrons à Bordeaux.

Suite à l’analyse de leur profil investisseur, la banque leur octroie un prêt à taux fixe pour une durée de 20 ans. Grâce à leur apport personnel de 48 750 € (30 % du montant de l’opération), le couple bordelais négocie un excellent taux d’intérêt : 1,30 %.

Montant du crédit 113 750 € (162 500 € – 48 750 €)
Mensualités de remboursement 538,50 €/mois
Coût du prêt immobilier 15 488,61 €, soit 774,43 € /an

Le couple emprunte 113 750 € pour son besoin de financement immobilier. Le montant de ses mensualités de remboursement est d’environ 538,50 €. Le crédit a un coût de 15 488,61 € soit 774,43 € annuels.

Dans la périphérie de Bordeaux

Claire et Joris investissent dans un appartement neuf d’une pièce à Mérignac (à l’ouest de Bordeaux), pour un montant de 135 000 € (33 m², 12 m² de balcon) avec le projet de le mettre en location.

L'établissement bancaire accorde au couple un prêt à taux fixe de 1,52 %, pour une durée de 15 ans.

Montant du crédit 109 000€
Mensualités de remboursement 677 €/mois
Coût du prêt immobilier 12 966€, soit 846€ /an

Le couple emprunte la totalité du montant de l’opération financière : 109 000 €. Le montant de ses mensualités de remboursement est d’environ 677 €. Le crédit un coût de 12 966 €, soit 864 € annuels (montant des intérêts du prêt).

Simulation de prêt in fine à Bordeaux et dans le 33

Contrairement au prêt classique, le prêt in fine permet de ne rembourser que les intérêts du crédit pendant la durée du contrat. Le capital est remboursé à échéance (“finalement”), en une seule fois.

Les intérêts du prêt in fine sont plus élevés que dans le cadre d’un crédit classique. Toutefois, ces intérêts sont déductibles des impôts sur le revenu.

Pour s’assurer que l'acheteur solde aisément le capital en fin de contrat, la banque lui propose généralement un produit de placement associé, tel que l’assurance vie ou bon de capitalisation. De la sorte, l’établissement de prêt dispose d’une garantie de remboursement, l’acquéreur s’assure de constituer la somme destinée à rembourser le capital du crédit.

Dans le centre-ville de Bordeaux

© fizkes - Shutterstock

Chantal et Paul achètent un logement neuf de 49 m² pour 169 000€ dans le quartier bordelais de Bacalan. Après analyse de leur projet et de leur profil investisseur, la banque autorise un prêt in fine pour une durée de 15 ans.

Grâce à son apport personnel de 50 700 € (30 % du montant de l’opération), le couple bordelais négocie un excellent taux d’intérêt : 1,05 % pour son financement.

Le couple emprunte 118 300 €. Le montant de ses mensualités de remboursement est d’environ 103 € (montant mensuel des intérêts du prêt). Le prêt a un coût de 18 632 €, soit 1 242 € annuels, qui pourront être déduits des impôts sur le revenu.

Montant du crédit 118 300 €
Mensualités de remboursement 103 €/mois
Coût du prêt immobilier 18 632 €, soit 1 242 € /an

Paul et Chantal remboursent 118 300 € en une seule fois au terme du contrat de prêt, grâce à l’épargne constituée via une assurance vie.

En périphérie de Bordeaux

Julien et Charline achètent un logement neuf de 46 m² pour 147 500 € à Lormont (à l’est de Bordeaux).

Étant donné leur dossier d’investissement, leur agence bancaire autorise un prêt in fine pour une durée de 15 ans, à un taux de 1,52 %.

Pour son projet de financement, le couple emprunte la totalité du montant de l’opération : 147 500 €. Le prix des mensualités de remboursement est d’environ 186 € (montant mensuel des intérêts de crédit). Le prêt a un coût de 33 630 € soit 2 242 € annuels, qui pourront être déduits des impôts sur le revenu.

Montant du crédit 147 500 €
Mensualités de remboursement 186 €/mois
Coût du prêt immobilier 33 630 €, soit 2 242 € /an

En fin de contrat, Julien et Charline rembourseront 147 500 € en une seule fois au terme du contrat de prêt grâce à l’épargne constituée via un bon de capitalisation.

Prêt immobilier à Bordeaux : qu'en est-il du rachat de crédits ?

© Kinga - Shutterstock

Le rachat de crédit permet-il d’acquérir un logement neuf ou un bien en VEFA ?

Emmanuelle et Joachim ont acheté un appartement neuf trois pièces en VEFA dans le quartier de Saint Bruno. Pour faire une demande de rachat de crédit à Bordeaux, ils ne doivent pas nécessairement attendre le déblocage des fonds. En négociant auprès de leur établissement bancaire et en augmentant leur mensualité d’une dizaine d’euros, le couple gagne 5 ans de durée de crédit.

Acheter un bien en VEFA avec un rachat de crédit

Tout investisseur peut financer son acquisition dans l’immobilier neuf via un prêt hypothécaire ou un prêt immobilier. Le rachat de crédit présente plusieurs avantages lors d’un projet d’investissement en immobilier neuf :

En savoir plus sur les rachats de crédits à Bordeaux

Crédit immobilier à Bordeaux et aides à l’achat immobilier

Les particuliers qui souscrivent à un crédit immobilier à Bordeaux peuvent profiter d’avantages fiscaux et financiers pour leur projet d’achat dans l’immobilier neuf :

Le prêt à taux zéro (PTZ)

Ce PTZ n’engage aucun frais de dossier et est soutenu par l’État qui prend en charge les intérêts.

Le prêt à taux zéro est réservé aux primo-accédants : particuliers qui n’ont pas été propriétaires de leur résidence principale au cours des deux dernières années.

Le PTZ peut aider au financement d’un projet immobilier à hauteur de 40 % du montant total de l’achat. Il est cumulable avec d’autres aides à l’accession à la propriété.

© Africa Studio - Shutterstock

Yves et Chantal achètent un logement neuf en zone B1 (Bordeaux et sa proche périphérie). Le montant maximum du PTZ accordé par leur établissement de prêt sera de :

  • 60 000€ si le logement neuf coûte 150 000€
  • 75 600 € si le logement neuf coûte 189 000€
Contactez dès à présent nos courtiers à Bordeaux

Le PTZ +

Le PTZ+ est une version revisitée du PTZ qui permet à un plus grand nombre de ménages d’obtenir un prêt à 0 % d’intérêt sur une partie de leur prêt global.

La banque qui vous propose un PTZ ou un PTZ+ doit être conventionnée par l’État.

TVA réduite

Depuis le 1er janvier 2014, les logements neufs situés en zone ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine) profitent d’un taux de TVA réduit : 5,5 % contre 20 % généralement.

© Grand Warszawski - Shutterstock

Victor et Cécile achètent un bien neuf de 4 pièces (78 m² avec balcon de 21 m²) dans le quartier Saint-Jean, classé ANRU. Ils l’acquièrent pour un montant de 290 000 € hors TVA. Avec la TVA réduite à 5,5 %, ils paieront leur logement 305 950 € (contre 348 000 € avec une TVA à 20 %). Cela représente une économie 42 050 € par rapport à un achat classique (hors zone ANRU).

Pour bénéficier de la TVA réduite, l’investisseur et le bien neuf doivent respecter certaines conditions dont vous trouverez le détail sur le Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts - BOI-TVA-IMM-20-20-20-20140715.

Frais de notaire réduits

Les frais de notaire réduits s’appliquent pour l’achat :

Dans l’immobilier neuf, les frais de notaire sont de 2,5 %, alors qu’ils s’élèvent à 8 % dans l’ancien. Une économie qui peut notamment être utilisée dans les Travaux Modificatifs Acquéreurs, pour un logement à son image.

Nathalie et Eric souhaitent acheter un appartement neuf en périphérie de Bordeaux. Ils font le choix d’un appartement deux pièces à Eysines, de 55 m² et 7 m² de balcon au prix de 238 000 €. En achetant dans le neuf, le couple paiera 5 950 € de frais de notaire. Pour un bien au même prix dans l’immobilier ancien, les frais de notaires s’élèveraient à 19 040 €.

Depuis le 1er janvier 2013, la première revente par un particulier de son logement, acquis en VEFA et achevé depuis moins de 5 ans, équivaut à la vente d'un logement ancien. Ainsi, elle n’est plus soumise aux frais de notaire réduits.

Loi Pinel

Dispositif d’incitation fiscale sur le marché de l’immobilier neuf, la loi Pinel permet à l’acheteur de bénéficier d’une réduction d’impôts sur le revenu jusqu’à 63 000 €. Cette économie s’applique dans le cadre d’une mise en location du bien neuf sur une durée de 6, 9 ou 12 ans.

L’exonération de la taxe foncière

Dans la ville de Bordeaux, les logements neufs profitent d’une exonération de la taxe foncière. C’est la région Nouvelle-Aquitaine et le département de la Gironde qui prennent en charge cet impôt.

Quel financement choisir à Bordeaux?

Crédit immobilier à Bordeaux et aides à l’achat immobilier :

Chaque avantage fiscal - PTZ, frais de notaires réduits, loi Pinel, TVA réduite, exonération de la taxe foncière - est cumulable avec la souscription d’un prêt immobilier à Bordeaux.

© Iakov Filimonov - Shutterstock

Tout pour bien réussir son investissement immobilier