Ouverture de la première ligne de RER à Bordeaux

Publié le 26 janvier 2021 par

Sophie Castella Avatar de l'auteur "Sophie Castella"

SOMMAIRE

Elle était très attendue. La première ligne du RER métropolitain à Bordeaux est effective depuis décembre 2020 et permet désormais d’aller de Libourne à Arcachon sans correspondance à la gare de Bordeaux. Plus pratique, plus rapide et plus économique, ceux qui vivent ou travaillent en périphérie bordelaise n’auront plus à craindre les temps d’arrêts interminables en gare Saint-Jean.

Pour desservir les nombreuses communes de Gironde, d’autres lignes directes seront mises en place progressivement et permettront à terme de circuler de manière plus fluide et plus rapide entre les zones urbaines et périurbaines. Ces communes bien urbanisées, notamment dans le domaine immobilier profiteront ainsi d’un vaste réseau intermodal, qui rendra le centre-ville beaucoup plus accessible : une bonne raison pour investir dans l’immobilier neuf à Bordeaux.

arcachon
© sigurcamp - Shutterstock

Pour permettre à tous de se déplacer et d’offrir un service de transports en commun efficace en zones urbaines et péri-urbaines de Bordeaux, le projet RER M qui s’échelonnera jusqu’en 2028 permettra de réduire l’usage des voitures et de baisser les émissions de gaz à effet de serre et de polluants.

Pour ce faire, Bordeaux Métropole et la Région Nouvelle-Aquitaine en partenariat avec la SNCF, prévoient de créer une connexion entre les villes de Gironde sans changer de train en gare de Bordeaux par le biais du TER : le RER métropolitain. La première entrée en service s’est faite dès décembre 2020 sur la ligne Libourne-Arcachon, à compter (pour l’instant) d’un train par jour pour, petit à petit, passer à un train tous les quarts d’heure en heures de pointe.

Ce sont 4 objectifs qui sont visés par les municipalités en implantant une ligne RER à Bordeaux :

Elle était très attendue. La première ligne du RER métropolitain à Bordeaux est effective depuis décembre 2020 et permet désormais d’aller de Libourne à Arcachon sans correspondance à la gare de Bordeaux. Plus pratique, plus rapide et plus économique, ceux qui vivent ou travaillent en périphérie bordelaise n’auront plus à craindre les temps d’arrêts interminables en gare Saint-Jean.

Pour desservir les nombreuses communes de Gironde, d’autres lignes directes seront mises en place progressivement et permettront à terme de circuler de manière plus fluide et plus rapide entre les zones urbaines et périurbaines. Ces communes bien urbanisées, notamment dans le domaine immobilier profiteront ainsi d’un vaste réseau intermodal, qui rendra le centre-ville beaucoup plus accessible : une bonne raison pour investir dans l’immobilier neuf à Bordeaux.

Pour permettre à tous de se déplacer et d’offrir un service de transports en commun efficace en zones urbaines et péri-urbaines de Bordeaux, le projet RER M qui s’échelonnera jusqu’en 2028 permettra de réduire l’usage des voitures et de baisser les émissions de gaz à effet de serre et de polluants.

Pour ce faire, Bordeaux Métropole et la Région Nouvelle-Aquitaine en partenariat avec la SNCF, prévoient de créer une connexion entre les villes de Gironde sans changer de train en gare de Bordeaux par le biais du TER : le RER métropolitain. La première entrée en service s’est faite dès décembre 2020 sur la ligne Libourne-Arcachon, à compter (pour l’instant) d’un train par jour pour, petit à petit, passer à un train tous les quarts d’heure en heures de pointe.

Ce sont 4 objectifs qui sont visés par les municipalités en implantant une ligne RER à Bordeaux :

RER à Bordeaux : plus de trains régionaux en Nouvelle-Aquitaine

Pour permettre aux usagers de se déplacer de façon plus régulière via les transports en commun, le projet du RER à Bordeaux prévoit davantage de trains pour desservir les différentes communes de l’agglomération bordelaise. Le TER augmentera ainsi sa fréquence dans les années à venir pour créer des horaires plus cadencés ainsi qu’une amplitude horaire importante. Le service sera largement renforcé en heures de pointe à compter d’un train à la demi-heure, cette refonte se fera de manière progressive. Le changement le plus notable à prévoir en termes d’horaires se fera horizon 2022.

De nombreuses dessertes traversantes seront aussi créées afin de créer plus de connexions entre les territoires.

Depuis le 13 décembre 2020, c’est entre Arcachon et Libourne qu’a été créée la première desserte, la prochaine se fera entre Langon et Saint-Mariens-Saint-Yzan et l’arrêt à Bordeaux s’effectuera sans changement de train. Ainsi désormais, les dessertes Bordeaux-Libourne et Bordeaux-Arcachon ne forment qu’une seule et même ligne : la ligne Arcachon-Libourne.

trains régionaux
©Eo naya-shutterstock

Des services améliorés cette année

En 2021, en plus de renforcer l’offre de trains desservants la ligne Arcachon-Bordeaux-Libourne, de nouveaux horaires apparaîtront incluant ainsi une gamme de services plus conséquente.

En effet, chaque semaine, ce seront 46 trains TER en plus qui circuleront et 7 TER traversants Arcachon-Bordeaux-Libourne par jour en semaine et 3 le week-end :

Des temps d’arrêts raccourcis à Bordeaux

L’un des objectifs du RER à Bordeaux est de proposer aux usagers un temps d’arrêt beaucoup plus court qu’à l’accoutumée. Mise en place le 13 décembre dernier, la ligne Libourne-Arcachon supprime ainsi le changement de train à Bordeaux entre les lignes Libourne-Bordeaux et Bordeaux-Arcachon. Les trajets domicile-travail ou domicile-études s’en voient ainsi fortement raccourcis. À noter que l’arrêt à Bordeaux reste néanmoins marqué ainsi que sur plusieurs communes.

Véritable alternative à la voiture sur l’agglomération bordelaise, cette connexion à Arcachon est aussi le moyen de relier Libourne à la plage.

RER à Bordeaux : de nombreuses adresses bientôt desservies

Nombreux étaient les Bordelais qui se plaignaient du manque de dessertes dans leurs communes. En effet, ce ne sont pas moins de 791 958 habitants qui vivent en périphérie de Bordeaux. Urbanisées au fil des années, ces communes ont fait l’objet de mutations notamment en termes de transports publics mais aussi d’immobilier puisque de nombreux programmes immobiliers neufs y ont été édifiés ces dernières années.

Pour renforcer l’offre TER, les partenaires du projet ont pour souhait de créer de nouvelles haltes notamment au Bouscatqui sera desservie par la ligne TER 42 qui comprend 5 stations situées dans la commune elle-même. Grâce à la création de cette halte, la gare de Bordeaux Saint-Jean sera accessible en seulement 14 minutes.

La commune de Talencebénéficiera elle aussi de l’ouverture d’une halte desservie par deux lignes TER : Bordeaux-Le Verdon et Arcachon-Bordeaux-Libourne et par la future ligne de Transports en Commun à Haut Niveau de Service (TCHNS) qui reliera l’hôpital Pellegrin aux quartiers Talence Thouards et Gradignan Malartic.

RER à Bordeaux : se déplacer plus facilement en faisant des économies

Grâce à la mise en vente d’un billet intermodal, l’accès au RER à Bordeaux sera beaucoup moins couteux qu’un déplacement en voiture. En effet, en plus d’avoir une empreinte écologique importante, le coût de ces déplacements reviennent particulièrement chers aux ménages bordelais.

Ainsi, le RER Métropolitain comprend un volet tarifaire qui permettra de faciliter l’accès à tous les modes de transports (tramway, bus, TER, etc.) ainsi que le passage d’un transport à un autre.

En mettant en place le RER à Bordeaux, Bordeaux Métropole, la Région et la SNCF souhaitent réduire de manière significative le coût lié aux transports publics. Avec le titre de transport unique, les usagers pourront circuler de manière plus fluide dans l’agglomération mais aussi plus rapide.

La ligne 42 du TER accessible pour les abonnés TBM

La ligne TER 42 de Pessac - Bordeaux -Parempuyreest accessible depuis le 24 février 2020 aux abonnés TBM (Transports Bordeaux Métropole) pour expérimentation. Échelonnée sur un an, elle doit permettre d’évaluer ce type de solutions afin de faciliter l’intermodalité des transports, notamment entre les trains régionaux et les transports urbains.

Très utilisée, cette ligne assure tous les jours un départ toutes les 30 minutes selon des heures de pointe et en semaine.

Depuis le début de cette période d’expérimentation, l’accès à cette ligne se fait par le seul biais de l’abonnement TBM. Le contrôle du Pass s’effectue dans le train par un contrôleur SNCF doté d’un portable de contrôle TBM.

Partager sur