Marne-Soleil, le nouveau quartier de Mérignac

Temps de lecture estimé à environ 5 minutes.

Publié le 10 novembre 2017 par

Gilles Vidotto Avatar Gilles VIDOTTO

SOMMAIRE

Marne-Soleil est un projet d’aménagement urbain mené d’un commun accord entre la commune de Mérignac et Bordeaux Métropole. L’objectif est d’intégrer un secteur résidentiel le long d’une avenue desservant la zone commerciale menant à l’aéroport international Bordeaux-Mérignac.

Quelle est la légitimité de ce projet ? En quoi engage-t-il la ville de Mérignac vers une nouvelle facette d’elle-même ?

Marne-Soleil, vers un nouveau Mérignac

Ce nouveau quartier appelé “Marne-Soleil” a pour objectif de profondément transformer le paysage urbain de l’extrarocade de la ville Mérignac. Des modifications qui feront naître un espace moderne et innovant. Du côté de l’intrarocade, Mérignac conservera ses paysages verdoyants et son ensemble résidentiel. Grâce à “Marne-Soleil” c’est un nouveau modèle de quartier qui se met en place au sein de Bordeaux Métropole. Un espace dans lequel la réflexion a été portée autour de la place qu’occuperont les voies routières, les pistes cyclables, les espaces verts, les zones commerciales ainsi que les logements.

50.000 logements construits à Marne-Soleil

Le quartier Marne-Soleil est principalement caractérisé par des activités commerciales situées en bordure de l’avenue de Marne. Il abrite, d’ailleurs, l’un des principaux centres commerciaux de l’agglomération bordelaise : Mérignac Soleil ; qui est un véritable bassin d’emplois. De fait, l’arrivée massive de nouveaux habitants demande la création d’habitations. En cela, le quartier Marne-Soleil offre des possibilités, puisque seuls 20% du foncier de ce secteur est aujourd’hui construit.

Bordeaux Métropole et la commune de Mérignac ont exprimé la volonté de construire ”50.000 logements nouveaux autour des axes de transports publics”. Grâce à ce projet massif de constructions, les autorités municipales souhaitent anticiper l’effet d’attraction autour des extensions et des nouvelles lignes de transports publics.

Ce projet est, aujourd’hui, une nécessité pour la ville de Mérignac. Effectivement, il se présente tel une véritable reconquête d’une partie du territoire mérignacais. De plus, l’influence de l’aéroport Bordeaux-Mérignac et des sociétés installées sur le territoire forme un véritable bassin d’emplois de l’Ouest bordelais. Dès lors, Marne-Soleil se justifie, car il permet de répondre à la demande grandissante en logements dans l’optique d’une métropole comptant plus d’un million d’habitants à l’horizon 2030.

Parmi les 50.000 logements construits, certains disposent du statut d’“accession libre”. Des habitats propices à un premier-achat ou un investissement en Pinel. De plus, selon “Le livre blanc de la concertation du projet urbain Mérignac Marne”, les logements seront proposés à des prix relativement attractifs à partir de 2.500€/m².

Création de l’ ”Airport Avenue”

Mérignac-Marne se situe sur l’avenue de la Marne. Un axe routier qui relie la ville de Mérignac au sud de Caudéran, un quartier de l’Ouest de Bordeaux. Bien que, “Marne-Soleil” soit d’ores et déjà traversé par le tramway, une extension est prévue pour relier l’aéroport et son pôle d’activité : Ceci caractérisant alors l’élaboration de l’”Airport Avenue”. Il s’agit-là de l’un des plus importants projets d’aménagements urbains de l’agglomération bordelaise. Et pour cause, il permettra de soutenir la volonté de créer 1.000 emplois chaque année.

Aéroport Mérignac
© nbnserge - Shutterstock

Le prolongement la ligne A du tramway en direction de l’aéroport est vue, par Bordeaux Métropole, comme “un instrument” permettant :

Le quartier Marne-Soleil peut-il donner un second souffle à l’ouest Bordelais ?

À l’heure actuelle, les économistes s’accordent pour dire que Bordeaux est devenue la ville, hors Paris, la plus chère de France. En cause ? L’arrivée massive des cadres parisiens qui souhaitent profiter de l’excellente qualité de vie proposée par la “Perle de l’Aquitaine”. Bordeaux Métropole a même commencé à conquérir l’est de son territoire pour répondre à la demande grandissante de logements. Les communes de Floirac, Cenon et Lormont seront, d’ici 2020, parfaitement raccordées au centre-ville bordelais et plus particulièrement au centre d’affaires Bordeaux Euratlantique grâce à la construction du pont Jean-Jacques Bosc.

[articles_lies|id=236]

Toutefois, avec l’élaboration du nouveau quartier résidentiel “Marne-Soleil”, au sein même de la ville de Mérignac, Bordeaux Métropole démontre qu’il possède encore de nombreuses options de développement urbain.

Les espaces naturels, point fort de l’agglomération bordelaise

L’agglomération bordelaise est réputée pour ses espaces naturels. Ce projet de construction de 50.000 logements va de paire avec l’initiative “55.000 hectares pour la nature”.

”Les conceptions de la nature et de la ville se sont longtemps opposées. [...] Il ne s’agit donc plus de penser leurs relations sur un mode exclusif mais, bien au contraire, réciproquement inclusif.”, Alain Juppé, Maire de Bordeaux.

La ville de Mérignac, quant à elle, figure comme un véritable poumon vert au sein de Bordeaux Métropole. Effectivement, près de 30% des sols de la ville sont à l’état de forêts, de milieux semi-naturels et de territoires agricoles. La place de la nature au sein de “Marne-Soleil” a été un enjeu majeur de la construction de ce quartier. Pour cela, la renaturation du site doit s’effectuer : “autant à travers le paysagement systématique des espaces publics créés et requalifiés, qu’à l’intérieur des îlots privés où des espaces de pleine terre seront densément plantés et rendus accessibles.” - Livre Blanc de la concertation du projet urbain Mérignac Marn.

L’ambition est donc de hisser le territoire bordelais au rang des grandes métropoles européennes. Cela ne pourra se faire qu’en préservant la qualité de vie tant convoitée par les nouveaux habitants.

Sources :

Partager sur