Hangar G1 à Bordeaux : bureaux et locaux commerciaux en construction à Bordeaux-Bacalan

Temps de lecture estimé à environ 3 minutes.
Avatar Gilles VIDOTTO Gilles Vidotto

le 21 septembre 2018

SOMMAIRE

Dans le quartier Bassins à flots, le Hangar G1 est en pleine phase de travaux. Effectivement, le chantier se poursuit et il vise à bâtir un ensemble immobilier qui saura caractériser la dynamique de la ville de Bordeaux. Une dynamique déjà instaurée par le projet de prolongement du tram jusqu'à Eysines et la rénovation des boulevards. La première pierre a été posée, en présence du maire de la ville, Alain Juppé, le 20 juin 2018. Les travaux doivent se terminer d’ici le printemps 2019. 23 millions d’euros ont été investis par Bordeaux Métropole pour la transformation du Hangar G1.

Situé aux abords du bassin n°1, en face du Hangar G2, le “G1” est un complexe immobilier de près de 22.000 m² dans lequel des commerces, des espaces de bureaux ainsi qu’un vaste parking seront aménagés.

Le nouveau Hangar G1

Le réaménagement du nouveau Hangar G1 se veut être un “complexe multifonctionnel”, qui servira au développement économique de la ville de Bordeaux. Le projet est porté par Bordeaux Port Atlantique ainsi que la Caisse des dépôts bordelaise.

Fiche d’identité du projet Hangar G1
superficie du projet 22.000 m²
surface commerciale 3.400 m²
surface réservée aux espaces de bureaux 4.000 m²
Nombre d’emplois créés 4.900
Coût de l’opération immobilière 25 Millions d’euros
Situation Rue Lucien Faure

La conception du Hangar G1 avait été initiée en 2013. Ce bâtiment multifonctions se veut être la porte d’entrée du quartier Bassin à Flot :

”On est quasiment au centre de gravité du projet des bassins à flot. C’est un projet (le réaménagement du Hangar G1 [NDLR]) qui est exceptionnel dans sa situation géographique. Pour nous, il est exceptionnel dans son programme et dans le partenariat qu’il y a ainsi que dans la vision de long terme qui est suscité au travers ce projet”, Benjamin Drossart, architecte du Hangar G1.

Suivant la même logique que l’organisation du pôle d’affaires de Bordeaux Euratlantique, les Bassins à flot poursuivent leurs mutations pour devenir un véritable quartier vivant et dynamique économiquement après des années de déshérence.

L’architecture du Hangar G1

”Moderne” est certainement l’adjectif le plus adapté pour qualifier l’architecture de Hangar G1. En outre, les matériaux utilisés sont : du béton matricé, du métal et du verre. Les façades présentent des teintes brunes et le bâtiment est découpé en trois parties. Tout d’abord, le rez-de-chaussée qui est composé de grandes verrières. Ces dernières abritent des locaux réservés à des commerces. Ensuite, les étages dont la surface sera en partie occupée par des espaces de bureaux. Enfin, le toit. Au plus haut de la structure, des terrasses à ciel ouvert sont aménagées.

Bien que le chantier batte son plein, les aménagements du bâtiment du Hangar G1 ne sont pas arrêtés. Effectivement, il est question d’installer un jardin suspendu de 1.500m². Si l’on en croit les informations partagées par l’agence Tourny, cet espace sera accessible à l’ensemble du personnel qui occupera l'édifice.

Bassins à flot, un quartier entièrement redessiné

Bassins à flot est un quartier qui a connaît une profonde mutation de son territoire. Laissé de côté pendant de nombreuses années par la mairie de Bordeaux, il est sous le feu des projecteurs depuis le début des années 2010. Effectivement, son territoire connaît un profond réaménagement urbain. Pour exemple, 1.500 nouveaux logements neufs doivent être construits ainsi qu’un complexe commercial de 900 mètres de long.

Le quartier Bassins à flot s’installe tout près de la Cité du Vin et il abrite, depuis le début de l’année 2018, le musée de la Mer et de la Marine. Un complexe hôtelier de luxe est actuellement en construction. Ce dernier se situe tout près des berges de la Garonne et propose une vue panoramique sur la “Perle de l’Aquitaine”.

Partager sur