Des prix immobiliers attractifs sur la rive droite de Bordeaux

Temps de lecture estimé à environ 2 minutes.

Publié le 12 octobre 2017 par

Gilles Vidotto Avatar Gilles VIDOTTO

SOMMAIRE

Bordeaux vue de la rive droite la nuit
©saranya33 -Shutterstock

Ce n’est un secret pour personne, les prix de l’immobilier ne cessent de grimper à Bordeaux. La “belle endormie” s’est bel et bien réveillée et les prix au mètre carré poursuivent leur ascension tant dans le neuf que dans l’ancien. Boostée par la mise en place de la LGV et de nombreux projets d'aménagements urbains, la capitale de la Gironde a résolument pris de la valeur aux yeux des investisseurs et des promoteurs immobiliers. Pour autant, il existe encore une zone de bordeaux qui échappe à cette frénésie. En effet, la rive droite continue d’afficher des immobiliers prix attrayants.

À ce titre, pourquoi la rive droite échappe-t-elle à la folie immobilière bordelaise ? Un investissement locatif en loi Pinel est-il envisageable dans ce quartier ? Pour quelle rentabilité ?

La rive droite de Bordeaux, l’eldorado de l’immobilier girondin ?

Le pont de pierre de Bordeaux
©Alexander Demyanenko -Shutterstock

Septembre 2017, les Echos publient une entrevue de notaire dans laquelle est réalisée un tour d’horizon des tendances de l’immobilier et de l’évolution des prix à Bordeaux. L’occasion pour Me Nicolas Peyré, membre du réseau Immobilier.notaires.fr, de confier :

”Je crois beaucoup à la rive droite, où l’on peut encore trouver des maisons avec jardin pour 2.000 à 3.000€ du mètre carré”,
Prix de la rive droite selon typologie
Données IMMO9
  Bordeaux Bastide Cenon Lormont Floirac
Prix moyen d’un T1 151.870€ 115.360€ 98.000€  
Prix moyen d’un T2 202.908€ 158.888€ 141.083€ 162.500€
Prix moyen d’un T3 256.316€ 217.143€ 192.833€ 221.000€

Les données internes d’IMMO9, font ressortir un prix moyen de 141.000 € pour l’acquisition d’un appartement de deux pièces à Lormont. Tandis qu’un bien similaire à Mérignac coûte en moyenne 173.000€ soit 32.000 € de différence.

La rive droite et le Pinel

Un investissement en loi Pinel à Bordeaux Métropole est plus que jamais d’actualité. Et pour cause, Jacques Mézard, Ministre de la Cohésion des territoires, annonce que la loi Pinel est prolongée jusqu’au 31 décembre 2021, sous conditions. Pour cela, le gouvernement a revu le zonage du territoire. Cette modification du Pinel n’affecte pourtant pas Bordeaux et sa proche périphérie. Les quartiers bordelais, ainsi que les villes situées dans la première couronne appartiennent toujours à la

En achetant un appartement neuf T2 à Lormont au prix de 135.000€, l’investisseur pourra déduire son impôt sur le revenu à hauteur de :
  • 16.200€, soit 2.700€ par an si le bien neuf est loué pendant 6 ans,
  • 24.300€, soit 2.700€ par an si le bien neuf est loué pendant 9 ans,
  • 28.350€, soit 2.362,5€ par an si le bien neuf est loué pendant 12 ans.

La Rive droite a-t-elle de quoi séduire les investisseurs ?

Actuellement, les communes de la rive droite : Floirac, Cenon et Lormont, ne sont pas assez bien desservies par les axes routiers et le réseau de transports en commun. Toutefois, la municipalité bordelaise s’est penchée sur ce problème et de nombreux projets de dessertes sont à l’étude.

Le pont Jean-Jacques Bosc pour désenclaver la rive droite

Depuis Octobre 2016, la construction du pont Jean-Jacques Bosc est reconnue d’utilité publique. Et pour cause, dès sa mise en service, prévue pour 2020, il permettra de relier Bègles à Floirac directement. Actuellement, les habitants de la rive droite sont contraints de descendre en direction de Bouliac pour rejoindre le centre-ville de Bordeaux.

[articles_lies|id=232]

Ce 6ème pont bordelais s’inscrit dans la continuité du boulevard Jean-Jacques Bosc. Il joindra Bordeaux Euratlantique, le quartier d’affaires de Saint-Jean Belcier, à la rive droite. Grâce à cette création, Bordeaux Métropole espère pouvoir transporter près de 22.000 véhicules tous les jours. Long de 549 mètres et large de 44 mètres, il sera aussi pourvu de voies de circulation réservées aux bus.

La Bordeaux Métropole Arena

C’est à l’entrée de la commune de Floirac que la nouvelle salle de concert appelée “Bordeaux Métropole Arena” prend place. Ce grand amphithéâtre de 17.000 m², disposant de 11.000 places, est un bijou architectural qui prévoit d'accueillir les plus grands artistes internationaux. Son inauguration est prévue pour janvier 2018 et signe le renouveau de la rive droite bordelaise.

En quoi Bordeaux Euratlantique booste-t-il l’intérêt de la rive droite ?

Bordeaux Euratlantique est l’un des projets de réhabilitations urbaines les plus importants de France. Ce quartier d’affaires a pour principal objectif de faire de Bordeaux, l’une des plus puissantes agglomérations d’Europe. Alain Juppé avait même exprimé l’ambitieux désir de dépasser le millions d’habitants d’ici 2030 au sein même de la métropole girondine.

{image:24779|position:50|credit:oui|alt:"Le prochain pont Jean-Jacques Bosc"|title:Bordeaux rive droite}}

Pour cela, une Ligne de train à Grande Vitesse a été mise en service au début du mois de juillet 2017. Celle-ci permet de rejoindre la capitale : Paris, en seulement 2h04. Une proximité évidente qui a pesé lourd dans les ventes immobilières.

Les Echos signalent même que “les acheteurs ont anticipé l’arrivée de la LGV” avec une importante hausse de la demande immobilière ressenties par les professionnels du secteur. Courant 2016, “plus de 6.000 nouveaux logements ont été construits”, révèlent l’organe de presse. Les projets immobiliers se multiplient au sein même du quartier de la gare Saint-Jean. Des constructions novatrices voient le jour, comme par exemple les gratte-ciels en bois Silva et Hypérion.

[articles_lies|id=233]

Avec l’arrivée prochaine du pont Jean-Jacques Bosc, offrant une jonction directe vers le quartier d’affaires Bordeaux Euratlantique, cette aire girondine devient, alors, “probablement l’une des meilleures pistes d’investissement dans la région”, conclut le notaire Nicolas Peyré.

Sources :

Partager sur