Quels sont les grands travaux à Bordeaux qui marqueront l’année 2023 ?

Temps de lecture estimé à environ 5 minutes.
Contrôles :
Avatar de l'auteur "Dimitri IATOSTI" Dimitri Iatosti

le 16 janvier 2023

[ mis à jour le 16 janvier 2023 ]

SOMMAIRE

Depuis une dizaine d’années, la ville de Bordeaux a opéré une mue spectaculaire. Des projets urbains d’envergure, tels que des programmes mixtes réunissant bureaux, commerces, et logements neufs à Bordeaux, participent au dynamisme de la commune. 2023 n’échappe pas à la règle. Tour d’horizon des grands travaux à Bordeaux qui vont marquer l’année.

L’extension du tramway à Mérignac

© Leonid Andronov - Shutterstock

Mérignac est l’une des villes les plus importantes de Gironde. Elle est la seconde ville la plus peuplée et le second bassin d’emploi du département. Afin de poursuivre son dynamisme, la commune a mis en place de nombreux projets, tels que l’aménagement de Mérignac Marne Soleil, un lieu de vie agréable dans une zone essentiellement commerciale.

Afin de mieux desservir ce secteur et pour relier le centre de Bordeaux et l’aéroport, des travaux sont actuellement en cours pour prolonger le tracé du tramway. Ce dernier sera rallongé de 5 km supplémentaires entre l’arrêt Marignac-4 saisons et l’aéroport, soit 5 stations. Cette prolongation permettra de se rendre à l’aéroport depuis l’arrêt Pey-Berland de Bordeaux en seulement 35 minutes.

La circulation sera ainsi fluidifiée, notamment grâce à la création de ronds-points. Les mobilités douces auront plus de facilités à circuler car un itinéraire cyclable de la RevE (Réseau Vélo Express) sera aménagé. De plus, un parking-relais de 250 places ouvrira pour permettre aux automobilistes de rejoindre le centre de Bordeaux en transports en commun.

Une phase de test aura lieu à la mi-janvier 2023. La mise en service effective devrait voir le jour en avril 2023.

Le chantier du pont Simone Veil

Le pont Simone Veil est l’un des projets urbains emblématiques de l’OIN (Opération d’Intérêt National) Bordeaux Euratlantique, l’un des plus grands chantiers de France. Ce dernier redessine le visage des secteurs proches de la gare de Bordeaux Saint-Jean (Floirac, Bordeaux et Bègles).

L’idée de la construction du pont Simone Veil remonte à 1993 lorsqu’un ancien élu, membre de la Communauté Urbaine adressa une lettre à Jacques Chaban-Delmas, l’ancien maire de la commune, pour lui faire part de l’utilité d’un pont qui prolongerait le boulevard Jean-Jacques Bosc, afin de fluidifier la circulation. L’élection d’Alain Juppé en 1995 mit le projet sur pause avant de reprendre en 2009. Après des enquêtes publiques, et un concours architectural les années suivantes, les travaux ont démarré en 2018.

Ce chantier a accusé de nombreux retards, notamment du fait de différents entre la ville et les constructeurs. Ainsi, au lieu d’être opérationnel en 2020, il le sera en 2024. En 2023, le pont franchira une étape symbolique : les 2 rives seront enfin liées.

Après la phase importante de la pose des piliers et de la charpente métallique, les ouvriers devront s’attaquer au tablier de béton. Si le chantier suit normalement son cours, la fin des travaux est prévue pour 2024.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 35 54 82 33

Les travaux de la rocade bordelaise

Bordeaux Métropole, comme toute grande agglomération, connait des problèmes de congestion. Pour pallier cela, les élus décidèrent en 2006 d’aménager la rocade en 2x3 voies. Le chantier a démarré en 2009 et prendra fin en 2023.

D’une très longue durée, ces travaux ont coûté à Bordeaux Métropole la somme de 268 millions d’euros.

Les parties de la rocade désormais à 2x3 voies sont :

Toute la partie est, soit 45 kilomètres, devrait être terminée en juin 2023. Au premier trimestre 2023, les ouvriers poseront les écrans acoustiques et feront les travaux d’assainissement des eaux usées.

La fin de ce chantier, très attendue, devrait ravir les automobilistes car, sur les autres tronçons de la rocade, une diminution des bouchons a été constatée. Mais pour certains, le problème reste le nombre trop important de camions qui circulent (entre 6000 et 18 000 selon l’estimation de Bordeaux Métropole).

Des mesures ont été prises pour remédier au problème. Depuis le 1er janvier 2023, une expérimentation a été mise en place : l’interdiction pour les poids-lourds de doubler entre les échangeurs 1 et 15 par Mérignac. D’une durée d’un an, cette expérience devrait démontrer l’efficacité d’une telle mesure. S’il en ressort quelque chose de positif, elle devrait s’étendre à l’ensemble de la rocade. Affaire à suivre...

La modernisation du campus universitaire de Pessac

©Delphine Montagne

Le campus universitaire de Pessac est l’un des plus vastes d’Europe. Sa surface englobe 3 communes (Pessac, Talence et Gradignan). Elle abrite en partie l’Université Bordeaux Montaigne mais aussi d’autres écoles supérieures comme Kedge Business School, ou les Arts et Métiers.

Avec diverses formations (lettres, droit, etc.), elle accueille chaque année environ 45 000 étudiants et chercheurs. Afin de pouvoir aider ces derniers à réaliser leur parcours universitaire dans les meilleures conditions, il était alors important de rénover le campus. Démarré en 2020, l’opération Campus, un projet de rénovation et de réhabilitation, est la plus importante que le domaine universitaire ait jamais connue.

Depuis 2020, tous les bâtiments de l’Université Bordeaux Montaigne ont été impactés par les travaux. Des modulaires ont été installés afin de laisser certains locaux libres et une bibliothèque provisoire a été installée.

En 2023, les travaux les plus marquants du campus seront :

La rénovation de la piscine Galin

La piscine Galin est située dans le quartier Bastide-Niel, sur la rive droite de Bordeaux. Fermée en 2019 pour être rénovée et réhabilitée. Les travaux devaient initialement se terminer durant l’été 2021 mais, de nombreuses péripéties, ayant engendré des surcoûts de travaux, ont retardé son ouverture.

L’ouverture au public a eu lieu le mardi 10 janvier 2023. 150 visiteurs ont eu le plaisir de découvrir des nouveautés, comme une plage extérieure végétalisée, une pataugeoire de 50m² ainsi qu’une salle de préparation physique d’une surface de 60 m².

D’autres piscines de la commune vont faire l’objet d’aménagement. Celle de Grand Parc a fermé en décembre 2022 et devrait rouvrir en septembre 2023. À la suite de ça, la piscine Judaïque devrait fermer pendant 1 an pour être réhabilitée à son tour.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 35 54 82 33
Partager sur