Réhabilitation à Bordeaux : un hôtel Hyatt à Meriadeck

Temps de lecture estimé à environ 6 minutes.
Avatar de l'auteur "Miora R." Miora R.

le 13 octobre 2021

SOMMAIRE

© impressions.of - shutterstock

Les travaux de réhabilitation à Bordeaux avancent petit à petit. Dans cette lancée, le groupe Hyatt a annoncé six nouvelles ouvertures d’hôtel en Europe. Parmi les plus importantes, on notera celle d’un hôtel « Joie de Vivre » à Bordeaux en 2022. Cette marque lifestyle apparaîtra également à Rome en octobre. Rappelons que ce sera le premier hôtel JDV de France. Ce concept inédit est porté par Alboran Hotels & Hospitality ainsi que le groupe Hyatt. Faisons le point sur ce grand projet immobilier neuf à Bordeaux.

Un nouvel hôtel Joie de Vivre à Mériadeck

La rénovation du quartier Mériadeck est en train de prendre forme progressivement. En effet, le groupe américain Hyatt, en collaboration avec Alboran Hotels & Hospitality, a récemment annoncé l’installation d’une nouvelle enseigne d’hôtellerie à Bordeaux. Notons que la marque « Joie de Vivre » est actuellement exploitée dans une vingtaine d’hôtels répartis un peu partout dans le monde. Ce sont les anciens bureaux d'Allianz qui accueilleront ce concept, au sein du quartier de Mériadeck.

Joie de Vivre fait partie des trois softbrands, ou collections indépendantes, du groupe Hyatt. Ce dernier souhaite développer cette marque par le biais de conversions. L’hôtel fait partie intégrante du projet de réhabilitation de Mériadeck, situé en plein cœur de la ville, et qui a déjà été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. On y trouve, entre autres, un centre commercial, le plus grand centre administratif du Port de la Lune, un centre d’affaires, ainsi que de nombreux logements, commerces et bureaux.

L’enseigne de Hyatt va ouvrir ses portes à un moment clé du renouveau de la ville et contribuera à cette métamorphose. L’objectif du groupe est d’attirer une clientèle américaine et asiatique, qui est omniprésente dans la région et qui est souvent intéressée par les établissements hauts de gamme.

Le concept sur lequel repose Joie de Vivre est axé sur le lifestyle et se positionne sur la catégorie haut de gamme. Depuis sa création, la marque s’est toujours démarquée de la concurrence en s’intégrant naturellement dans les quartiers dans lequel ses hôtels sont implantés.

Un plan de développement plein d’ambition pour le groupe

Le groupe Hyatt est sur une excellente lancée pour son déploiement sur le continent européen. Rappelons qu’en décembre 2020, l’hôtelier américain avait dévoilé son plan de développement pour l’Europe avec une vingtaine d’hôtels attendus à l’horizon 2023. Ces derniers sont implantés à Rouen, à Londres, à Édimbourg ou encore à Lisbonne. Par ailleurs, de nouveaux hôtels vont également garnir la collection d’hôtels de luxe indépendants Unbound d’Hyatt, à l’instar du Grand Hansa Hotel, à Helsinki.

Six nouveaux projets vont aujourd’hui compléter la liste d’ouverture du groupe, en marge de l’acquisition en cours d’Apple Leisure Groupe. Cette opération devrait permettre d’accroître l’empreinte de Hyatt en Europe à hauteur de 60 %. L’installation de cet établissement dans la ville est réalisée en parallèle de la réhabilitation de l’îlot Castéja, dont les travaux ont débuté en mai dernier.

Un hôtel haut de gamme

© Interior Design - shutterstock

L’an prochain, un hôtel de 147 chambres ouvrira ses portes pour accueillir une clientèle venue de tous horizons. La réhabilitation des trois anciennes tours d'Allianz permettra de développer une surface totale de 13 270 m². Cet espace sera décomposé comme suit :

Un investissement de 14 millions d’euros

Les travaux représenteront un investissement de 14 millions d’euros dans sa globalité. Les travaux sont déjà en cours et la date de fin de chantier est prévue pour la fin de cette année. La maîtrise d’œuvre a été confiée au groupe Patriarche. L’architecte du projet, Marion Francesio, a expliqué les détails de l’opération en précisant qu’il s’agit de trois tours des années 70, sur dalle, dont une isolée. Toute mutation doit s’effectuer avec la plus grande attention et avec beaucoup de précautions. En effet, c’est un impératif étant donné que le quartier dans lequel sera implanté l’hôtel est situé dans le périmètre classé par l’UNESCO. L’architecte souligne le fait que le projet n’inclut aucunement des modifications sur les façades ou sur la structure de l’ensemble posé sur dalle.

Des travaux en cours depuis 2 ans

Les tours au niveau de la rue seront ouvertes et de nouveaux accès sur la dalle seront ménagés, notamment pour l’espace de l’accueil de l’hôtel. Dans le programme, des changements des menuiseries intérieures et extérieures ont été prévus pour respecter la réglementation thermique. L’année dernière, tous les plateaux ont été vidés, les revêtements ont été enlevés et le désamiantage a été effectué sous la responsabilité du groupe Duval. À titre de rappel, le chantier a commencé en septembre 2019 pour les menuiseries et les percements. Afin de ne pas modifier l’aspect de la façade, la menuiserie alu a été choisie pour toutes les fenêtres à double vitrage.

Les tours se développent sur 5 et 6 étages. Elles reposent sur un socle réparti sur 3 niveaux et traversé par la dalle. Le projet a pour objectif de valoriser et de conserver ces accès sur dalle. D’autres accès sont également prévus au niveau du tram. En ce qui concerne la tour isolée, Bordeaux Métropole a récupéré un bail auprès de Groupama et de Duval afin d’y installer des bureaux. Il est important de souligner que le réseau urbain de chaleur ne pourra pas être connecté, car les besoins énergétiques de l’hôtel sont beaucoup trop importants par rapport à ceux des bureaux. Ainsi, l’ensemble sera alimenté par une centrale d’air qui assurera le chauffage et le rafraîchissement. Les bureaux devraient bientôt être terminés, le calendrier indiquait une livraison en milieu de l’année 2021.

Des services de luxe

Les établissements Joie de Vivre, à travers le monde, disposent tous d’un service haut de gamme complet. Les hôtels sont généralement composés d’un bar (au moins), d’un centre de fitness, d’espaces de réunions et d’un restaurant. Les détails concernant les différents services qui seront proposés dans l’hôtel Hyatt à Mériadeck n’ont pas encore été communiqués pour le moment.

Rouvrir la dalle de Mériadeck sur la ville

© Google 2021

De nombreux riverains, membres d’associations diverses, ont l’impression que la municipalité ne s’occupe pas assez du quartier, certains le jugent même comme étant à l’abandon. Le conseiller municipal et métropolitain de Bordeaux, Thomas Cazenave, relève le fait qu’il y a aujourd’hui 7 hectares en plein centre-ville, à l’abri des voitures. Il ajoute que cela peut devenir un projet urbain d’envergure, aussi bien sur le plan environnemental que sur le plan économique et culturel.

L’arrivée de l’hôtel Hyatt à Mériadeck s’inscrit bien dans le grand projet de réhabilitation à Bordeaux. D’ailleurs, l’idée principale du groupe Hyatt est de contribuer à la réhabilitation du quartier de Mériadeck. Les retombées économiques ne pourront être que bénéfiques pour le quartier. Ce dernier nécessite un plan de rénovation en urgence selon toujours Thomas Cazenave. Il a, entre autres, précisé que la dalle de Mériadeck est peu visible de l’extérieur. Il est donc important aujourd’hui de la rouvrir sur la ville en y implantant des installations sportives, en entretenant mieux les jardins et en y assurant plus la sécurité.

Partager sur