L’îlot Castéja à Bordeaux en pleine restructuration

Temps de lecture estimé à environ 4 minutes.

Publié le 28 avril 2021 par

Caroline Tison Avatar de l'auteur "Caroline Tison"

SOMMAIRE

Le projet (Ré)Public, installé sur le site Castéja au centre de Bordeaux, va pouvoir entamer ses travaux d’ici la fin du mois de mai. Il devrait accueillir plusieurs locaux, dont des logements qui permettront d’agrémenter l’offre du marché immobilier neuf à Bordeaux, face à une demande toujours persistante.

Découvrons ensemble l’histoire de l’îlot Castéja et du projet (Ré)Public.

L’histoire de l’îlot Castéja

Au cœur de Bordeaux, au sein du quartier Saint-Seurin, se situe le lieu-dit “Castéja”. Le site a abrité de nombreuses infrastructures :

En 1909, des fouilles montrent l’existence d’une nécropole, datant de l’Antiquité. Vestiges et sépultures ont été découverts suite aux sondages archéologiques réalisés dans l’ancien jardin de l’institution des sourdes-muettes.

Après le départ des services de Préfecture en 2010, le site est resté à l’abandon. Ce n’est qu’à la suite d’un appel à projet de l’État que l’îlot Castéja retrouve un souffle nouveau. L’acquisition du site par Gironde Habitat offre la perspective d’une réhabilitation.

Le projet (Ré)Public

En avril 2014, Gironde Habitat remportait l'appel d’offres de l’État et en octobre de la même année devenait propriétaire du site Castéja.

Le début des travaux devait se dérouler au 1er semestre 2021. Il semble que les délais soient tenus puisqu’il a été récemment annoncé que ce serait fin mai qu’ils commenceront, pour, normalement, s’achever en 2024.

Après de nombreuses réunions d’information, de commissions, d’analyses, le projet est enfin fixé. L’îlot Castéja accueillera :

Une école maternelle avait également été envisagée. Mais ce projet a depuis été annulé, laissant place à un local libre dont l’utilisation n’est pas encore connue.

Situé rue Abbé de l’Épée, ce programme de réhabilitation et de réaménagement de 21 000 m² propose une offre immobilière aux riverains avec plusieurs équipements et services de proximité, au centre de Bordeaux.

La vente de l’îlot Castéja s’est réalisée selon le dispositif Duflot.

Principe de la loi Duflot

La loi Duflot impose une proportion de logement social aux promoteurs ou repreneurs, en échange d’une réduction sur le prix du foncier de la part de l’État.

En tout, ce seront 100 logements sociaux créés avec une “résidence jeunes”, 36 logements en accession à la propriété et 20 en accession libre échappant à la réglementation HLM.

La chapelle accueillera un hôtel de luxe et sa brasserie.

Deux ans et demi de travaux sont prévus pour la rénovation et la réhabilitation du site avec le creusement du parking sous-terrain et le ravalement des façades.

Gironde Habitat ose le grand écart avec l’hôtel de luxe inclus dans les murs de Castéja. Afin de favoriser la mixité et l’intégration du site au quartier, une rue traversante sera également mise en place, de la rue Castéja à la rue Thiac. Destinée aux piétons et aux vélos, la rue sera arborée.

Les architectes du projet Castéja

Le projet architectural du site est issu de la réflexion d’un groupement d’architectes :

  • Brochet-Lajus-Pueyo (BLP)
  • Lanoire-Courrian
  • Thouin
  • Lavalin
  • LS2

Respectueux du patrimoine, mais aussi des riverains, le projet soumis par BLP est sorti lauréat du concours.

Bordelais, BLP & associés se déploie également à travers toute la France avec des projets à Montpellier, Biarritz, Nantes, Lille, ou encore Boulogne.

Des travaux qui ont tardé

Racheté pour 12 millions d’euros à l’État, le bailleur Gironde Habitat espérait un début des travaux à la fin de l’année 2019. Après avoir obtenu le permis de construire en mars 2017, Gironde Habitat s’est vu contraint de repousser les travaux. En cause : le recours contre le projet émanant de la société Hanoe residential property protfolio. Cette dernière dénonçait la hauteur de la future résidence, jugée trop importante (14,45 m) et provoquant une perte d’ensoleillement. Aussi, Hanoe RPP s’inquiétait d’une circulation automobile accrue du fait du parking prévu en sous-sol.

Déboutée par le tribunal administratif de Bordeaux, la société a décidé d’une action auprès du Conseil d’État annulant, en mars 2018, le jugement du précédent tribunal qui a repris le dossier en vue d’un examen sur le fond du projet.

Autour de l’îlot Castéja

L’îlot Castéja est implanté au cœur de Bordeaux, à proximité de la Place des Martyrs de la Résistance, mais aussi de la basilique Saint-Seurin datant du XIè siècle avec sa crypte. Parallèle à la rue du Palais Gallien, l’îlot est tout près des infrastructures éducatives : école maternelle Paix, crèches et école primaire Albert Barraud, collège et lycée Notre-Dame, lycée Camille-Jullian.

L’immobilier neuf à Saint-Seurin présente une offre de près de 150 logements en cours de commercialisation. En moyenne, le prix du mètre carré est évalué à 4 970 € pour un appartement et 5 972 € pour une maison, avec un loyer moyen de 16,3 €/m².

SOURCES
  • Restructuration du site Castéja - Bordeaux.fr
  • Bordeaux : Castéja, l’ex-hôtel de police, vendu à Gironde Habitat – SudOuest (avril 2014)
  • L’historique du lieu – projet-republic.fr
  • Bordeaux : Le Conseil d’Etat renvoie l’îlot Castéja devant le tribunal administratif – SudOuest (mars 2019)
  • Les travaux à Castéja vont démarrer - SudOuest (avril 2021)
Partager sur