La référence de l’immobilier neuf depuis 20 ans !
Tout pour vivre et investir, s'informer sur la loi Pinel à Bordeaux.
9h - 20h du lundi au samedi
fermer
L’immobilier neuf à Bordeaux : nos experts passent sur France 2 !
http://www.bordeauximmo9.com/hemera-start-up-marie-brizard
Image illustrant "Array"

Héméra, l’accélérateur à start-up de l’ancienne usine Marie Brizard

Les plans de la future organisation des halles Marie Brizard Crédit photo : MOA Architecture / Héréma

Héméra, l’accélérateur de start-up bordelais, s’installe dans la halle de l’ancienne usine Marie Brizard au centre-ville de Bordeaux. Réparti sur 3 étages et proposant près de 200 postes de travail, ce site encourage les entrepreneurs et les aide à concrétiser leur projet. Ce concentré de matières grises prend place au cœur du projet immobilier qui vise à réaménager l’ancien site de Marie Brizard.

L’entreprise Marie Brizard, créée en 1755, s’est spécialisée dans la production de boissons alcoolisées et parfumées à l’anis. Une ancienne usine du groupe était installée dans le quartier de Fondaudège, au centre-ville de Bordeaux. Aujourd’hui, ce site n’entretient plus ses fonctions et fait l’objet d’une importante transformation. Il est en passe de devenir un projet immobilier mêlant logements neufs, commerces, musée dédié à la marque, ainsi qu’un accélérateur de start-up. Ce dernier s’installera en lieu et place de l’ancien site d’embouteillage.

Héméra redessine l’ancienne halle de l’usine Marie Brizard

Les 1.900 m² de la halle de l’ usine Marie Brizard vont être entièrement réaménagés. Héméra prendra place sur 3 étages et proposera des postes de travail, des bars pour la restauration, des espaces de détente (appelés “Les Dortoirs”) ainsi que de grandes salles de jeux (surnommées “Ateliers”). Soutenue par le géant Américain Google, cette société désire proposer un environnement favorable au développement des jeunes start-up bordelaises.

”Notre volonté est d’offrir aux start-ups un environnement qui les aide à se développer et à croître plus vite”, souligne Julien Parrou-Duboscq, président et co-fondateur d’Héméra.
Les bureaux et l'open-space des halles Marie Brizard investit par la société Héméra Crédit photo : MOA Architecture / Héréma

Pour cela, ce sont 200 postes de travail qui seront proposés, dont une grande partie seront en open-space, une conception favorable aux échanges et à l’entraide entre les futurs entrepreneurs. Des bureaux seront aussi bâtis ainsi que des salles de conférences. Celles-ci seront, par ailleurs, réquisitionnées pour l’organisation de formations auxquelles les entrepreneurs locataires pourront participer. Organisées par Héméra, ces réunions auront pour objectif de guider et d’aider ces start-up.

La gestion locative des postes de travail

Les 200 postes de travail pourront être occupés par des entrepreneurs souhaitant être aidés dans leurs projets et par ceux qui cherchent uniquement un hébergement. Pour les start-ups qui veulent bénécifier d'une aide d'Héméra, une sélection est effectuée au préalable. Effectivement, Héméra souhaite contribuer et n’investir “que dans des projets à fort potentiel qui ont une vraie carte à jouer, c’est-à-dire avec un marché solvable”, détaille Julien Parrou. À ce titre, l'accélérateur à "jeunes pousses" a effectué un levé de fonds de 2 millions d'euros. Un espace pour candidater est proposé sur le site internet d'Héméra. Une étude est alors faite avant de délivrer le fameux sésame aux nouveaux entrepreneurs, leur permettant de bénéficier des infrastructures mises à leur disposition. Concernant les start-ups souhaitant simplement bénéficier d'un environnement stimulant, aucune sélection n'est effectuée en amont. Héméra prend le parti d’une gestion locative des postes parmi les moins contraignantes :

”Héméra proposera à terme 160 places de coworking. Les start-ups paieront un tarif par poste utilisé et par mois, sans garantie, sans caution, ni engagement de durée”, explique Julien Parrou.

Moa architecture chargé de l'aménagement intérieur de la halle

C’est l’agence marseillaise Moa qui est chargée de mener l'aménagement architecturale intérieur de la halle de l’ex-usine Marie Brizard. Le projet a pour principal objectif de conserver la valeur patrimoniale de l’enseigne :

”Le bâtiment possède une valeur patrimoniale qu’il serait criminel de dégrader, d’autant que le travail des artisans sur le verre et le métal est remarquable”, précise le cabinet Moa.
Les structures métalliques de l'ancienne usine Crédit photo : MOA Architecture / Héréma

C’est pourquoi, les architectes ont tenu à conserver le style Art Nouveau du bâtiment et ont basé leur travail sur les agencements des espaces. À l’instar du premier étage de l’usine qui a été pensé de manière à ce qu’un espace de conférence soit présent, et soit entouré de bureaux, d’open-spaces et même d’un bar faisant office d’accueil. Également, le cabinet a prévu d'aménager le rooftop, c’est-à-dire une terrasse à ciel ouvert, situé sur le toit de l’édifice. L’intérêt étant de proposer un espace de convivialité et d’échanges offrant un point de vue panoramique sur Bordeaux.

Selon les informations communiquées par le cabinet d’architectes, le projet devrait arriver à son terme au cours du 3ème trimestre 2018 et le budget est défini à hauteur de 500.000€.

Un projet immobilier neuf de luxe en parallèle

Une partie de l’ancienne usine laisse place à la construction d’appartements neufs de luxe. Un projet haut de gamme dont le prix au mètre carré est évalué aux alentours des 6.500€. 94 logements neufs seront proposés à la vente au coeur du quartier Fondaudège. Juliette Faugère est l’architecte chargée de mener ce projet à bien et prévoit une livraison pour 2019.

La réalisation de ce nouveau programme immobilier concorde avec la mise en fonction de la ligne D du tramway. Selon les données de Bordeaux Métropole, cette mise en service permettra de desservir plus de 37% de la population et des emplois du quadrant Nord Ouest, soit, près de 78.000 habitants de Bordeaux.

À partir de la place des Quinconces, dans le cœur historique bordelais, le tramway passera par le quartier Fondaudège pour desservir les villes d’Eysines et Le Taillan Médoc. Les nouveaux locaux se situent sur le trajet de cette nouvelle ligne de tramway. Une aubaine pour les entrepreneurs qui pourront avoir recours à un mode de circulation propre pour se rendre sur leur nouveau lieu de travail dès la mise en sevice courant d'année 2019.

Sources :

  • Héméra,pépinière de startups dans la halle Marie Brizard - Moa architecture
  • Bordeaux : Héméra présente son projet d'accélérateur de start-up - 20 Minutes
  • Bordeaux : l'accélérateur Héméra boucle officiellement sa levée de fonds de 2 M€ - La Tribune
Dernière mise-à-jour par , le .
Contactez-nous
Donnée invalide
Veuillez remplir le champs 'Nom'
Donnée invalide
Veuillez renseigner le champs 'Téléphone'
Veuillez renseigner le champs 'Adresse de messagerie'
Veuillez remplir le champs 'Ville'
Code postal invalide.
Please let us know your message.
Nos partenaires en immobilier neuf à Bordeaux
  • Logo Altarea
  • Logo Bouygues Immobilier
  • Logo Bpd Marignan
  • Logo Credit Agricole immobilier
  • Logo Edelis immobilier neuf
  • Logo Eiffage immobilier
  • Logo European homes
  • Logo Icade
  • Logo Fonta
  • Logo Kaufman and broad
  • Logo nNxity
  • Logo Urbat
  • Logo Vinci immobilier

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la réalisation de statistiques de visites.
J'accepte