Place Ravezies : focus sur le projet I-TER au Bouscat

Temps de lecture estimé à environ 7 minutes.
Avatar de l'auteur "Sophie Castella" Sophie Castella

le 13 avril 2022

[ mis à jour le 13 avril 2022 ]

SOMMAIRE

Le projet a officiellement été lancé par Bordeaux Métropole le mardi 29 mars 2022. “I-TER” (Inclure Inviter Innover) prendra place sur la place Ravezies, dans la commune du Bouscat, près de Bordeaux.

©Google 2022

Au programme : espaces de coworking, restaurant avec roof top, conciergerie d’entreprise et commerces sur 12 400 m². Un projet porté par Bordeaux Métropole, La Fab (la Fabrique de Bordeaux Métropole), Le Bouscat et le promoteur SPIE Batignolles Immobilier. Retour sur les grandes lignes ce nouveau projet phare de l’immobilier neuf à Bordeaux.

Un projet inscrit dans le programme "Entreprendre, travailler dans la métropole”

©Tudoran Andrei - Shutterstock

Pour développer le territoire métropolitain et répondre à la croissance démographique observée dans l’aire urbaine bordelaise, Bordeaux Métropole tend à renforcer l’attractivité de ses localités. Pour répondre à ces objectifs urbains, la Fab a lancé le programme “Entreprendre, travailler dans la métropole”. Il vise, entre autres :

La métropole représente une part importante de l’emploi sur Bordeaux. Du fait du prix et de la raréfaction du foncier en ville, les TPE, PME et PMI n’ont souvent pas d’autre choix que de s’excentrer vers la périphérie. Il est donc aujourd’hui essentiel de leur fournir des espaces de travail adaptés et attractifs.

Plusieurs périmètres ont été définis dans la métropole pour répondre à ces enjeux :

Transformation de la place Ravezies

©Google 2022

La place a connu un dynamisme important dû à l’arrivée de la ligne C du tramway en 2008. Reliée au centre-ville de Bordeaux en quelques minutes mais aussi aux communes de la Pointe-de-Graves et du Verdon, le site jouit d’une belle connectivité.

C’est sur la place de l’ancienne gare Ravezies au Bouscat, que le projet verra le jour. Déjà, on peut y apercevoir des grues pointant vers le ciel. Deux bâtiments y prendront naissance, designés “tout en formes et en courbes” selon les architectes du projet, le cabinet ECDM. Encerclés de bardage cuivré et de terrasses végétalisées, les bâtiments devraient ouvrir leurs portes entre les mois d’août et septembre 2023.

Un quartier qui allie nature et mixité

Pour allier transition énergétique et mixité d’usage, le projet de place Ravezies fera coexister bâtiment et parcelles de nature, grâce à la végétalisation du parvis central et des terrasses. La mobilité douce sera elle aussi à l’honneur grâce à la construction de nouveaux locaux sécurisés pour les vélos.

©gkatz - Shutterstock

Inscrit dans la continuité de l’appel à manifestation d’intérêt “AIRE” (Aménager, Innover, Redessiner, Entreprendre), la programmation immobilière sera mixte : fonctions tertiaires, enseignement supérieur, commerces... En tout, sur 12 400 m², 4 600 m² seront dédiés au groupe YNOV, école spécialisée dans les métiers du numérique, 6 600 m² à des activités tertiaires (acquis par un fonds de Keys REIM) et presque 1 200 m² à des commerces. Cet aménagement pourrait permettre d’accueillir jusqu’à 1 300 étudiants, un café associatif et une terrasse.

Le deuxième bâtiment, placé en miroir, abritera quant à lui des bureaux et espaces de coworking aux étages intermédiaires, une conciergerie solidaire ainsi qu’un commerce alimentaire en rez-de-chaussée.

« C’est à partir de l’articulation entre le parc et la place que nous abordons le redéploiement du site. Les bâtiments sont pensés comme une topographie, mêlant vides et pleins dans une gestion progressive de la hauteur. Les masses sont découpées, sculptées pour s’ouvrir à mesure que les bâtiments gagnent en hauteur. De larges terrasses autorisant une forte présence végétale sur les émergences y sont aménagées. » - ECDM architectes

Relié au futur pôle Sainte-Germaine

Un nouveau pôle d’échanges multimodal verra le jour dans le quartier Sainte-Germaine au Bouscat pour une mise en service prévisionnelle à la mi-2023. Lancé le 4 mars dernier, le pôle devrait permettre de diversifier les solutions de déplacement ainsi que l’amélioration de leur performance et de leur accessibilité.

Le PEM Sainte-Germaine vient directement s’intégrer au projet global métropolitain “Réseau Express Régional (RER) métropolitain” visant ça relier les communes métropolitaines et extra-métropolitaines sans faire d’escales en gare de Bordeaux Saint-Jean. Le pôle sera relié aux autres moyens de transports de la métropole tels que le train, le bus, le tram, le vélo, le car et la voiture.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 35 54 82 33

Le rôle de la Fab Bordeaux Métropole dans le projet de la place Ravezies

©fauxels - pexels

Créée en 2012 à l’initiative de Bordeaux Métropole, la Fabrique de Bordeaux Métropole (Fab) est une société publique locale. C’est à elle que la municipalité a confié dès la mi-2012 un marché de prestations et d’études pour mettre en œuvre les programmes “Habiter, s’épanouir - 50 000 logements accessibles par nature” puis ”Entreprendre, travailler dans la métropole”.

La démarche AIRE

Cet appel à manifestation d’intérêt a été lancé pour répondre au développement démographique dans l’agglomération de Bordeaux en vue de faciliter les liaisons à la ville et “densifier l’offre immobilière et économique”.

Les opérations menées dans le cadre de la démarche AIRE, à l’instar du projet de la place Ravezies, doit avant tout permettre de concevoir des projets innovants tout en respectant les exigences environnementales.

AIRE a permis de réceptionner et d’analyser 18 projets, dans l’objectif de créer 100 000 emplois nets d’ici 2030.

Relancer la production de logements dans la métropole

©Grand Warszawski – Shutterstock

Pour palier à la pénurie de logements survenue en 2010, Bordeaux Métropole a lancé un dialogue compétitif pour développer de nouvelles stratégies. L’objectif : anticiper au mieux l’effet d’attraction généré par les extensions de lignes de transports en commun. Pour ce faire, l’idée est de développer des projets immobiliers mixtes accessibles sur le plan économique.

Aujourd’hui, ce sont 700 logements qui ont été construits grâce au plan d’action. 1 400 sont encore en travaux. 9 opérations sont actuellement en cours dans les communes de la métropole pour créer 11 500 logements supplémentaires.

Les engagements de la Fab

Réemployer les matériaux

Dans l’ensemble de ses projets, la Fab travaille de concert avec le collectif Cancan afin de favoriser le réemploi des matériaux et la systématisation de la collecte de leur collecte pour tous les édifices ayant vocation à être démolis.

Un peu plus de 12,4 tonnes de matériaux ont pu être récoltés entre février et septembre 2019 dont 40% de bois, 10% de mobilier, 30% d’électricité et 20% de matériaux divers.

Mesurer l’impact environnemental des opérations d’aménagement

Grâce à l’outil NEST, la Fab peut objectiver la performance, la durabilité, la qualité environnementale d’un bâtiment sur l’ensemble de son cycle de vie. Ces données sont calculées grâce à plusieurs indicateurs environnementaux.

Optimiser la qualité de l’air

La Fab attache une importance capitale la qualité de l’air intérieure et extérieure des projets urbains qu’elle pilote. Pour ce faire, elle utilise les données cartographiques de l’association ATMO. Le collectif réalise des modélisations pour permettre aux projets d’évoluer.

Le bon moment pour investir au Bouscat ?

Idéalement placé à l’extrémité du quartier des Chartrons, Le Bouscat pourrait presque être un quartier à part entière de Bordeaux. Attractive, desservie par le tramway, proche du centre-ville de Bordeaux... La municipalité n’a cessé de développer son territoire pour attirer nouveaux habitants et investisseurs.

Grâce au réaménagement de la place Ravezies, le Bouscat devrait encore voir sa cote grimper sur le marché immobilier.

Investir dans l’immobilier neuf au Bouscat
Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 35 54 82 33
Partager sur