Arnaque à la location : quels sont les pièges à éviter ?

Temps de lecture estimé à environ 7 minutes.
Avatar de l'auteur "Sophie Castella" Sophie Castella

le 22 septembre 2021

SOMMAIRE

© Olya Kobruseva - Pexels

Quand on recherche un appartement, il n’est pas rare de tomber sur des annonces particulièrement alléchantes... voire carrément trop belles pour être vraies.

Que ce soit dans l’immobilier neuf à Bordeaux ou sur le marché de l’ancien, ces arnaques fourmillent, même sur les sites d’autorité.

Des pièges dans lesquels tombent régulièrement de nombreux candidats à la location, plutôt jeunes et peu au fait, dans les grandes villes où le marché est sous tension.

Début 2021, on sait d’ailleurs que le taux d’arnaques à la location a connu une hausse de 17 % sur la plateforme PHAROS du site du gouvernement.

Mais comment repérer ces annonces frauduleuses quand on ne connaît pas grand-chose à l’immobilier ? Quels sont les pièges à éviter ? IMMO9 vous fait le topo.

Piège n°1 : l’annonce est trop belle (pour être vraie)

© Marko Poplasen - Shutterstock

Vous avez vu passer ce superbe T3 de 75 m² aux Chartrons et les photos feraient presque penser à une chambre d’hôtel. En plus de ça, il correspond à tous vos critères : terrasse, cuisine équipée, place de parking... Tout ça pour un loyer de 600 € !

Le prix est le premier élément qui devrait déjà vous mettre la puce à l’oreille. S’il ne correspond pas aux loyers généralement pratiqués sur des biens similaires, l’annonce est très certainement frauduleuse.

Si certains se permettent de baisser les prix au maximum, d'autres n’hésitent pas à s’adapter un peu plus aux prix du marché pour paraître plus crédibles. Alors comment ne pas tomber dans le piège ? Quelques pistes pour les repérer :

Partager sur