Appartements ou maisons... l'immobilier à Bordeaux fais rêver les Millennials

Temps de lecture estimé à environ 5 minutes.

Publié le 23 mars 2021 par

Morgane Caillière Avatar de l'auteur "Morgane Caillière"

SOMMAIRE

“Redonner à la ville une dimension humaine ” Voilà le souhait des Millennials, exprimé dans un sondage NGE/BVA. La génération Y évoque les notions de proximité, de convivialité, et souhaite s’installer dans un appartement ou une maison au cœur de quartiers plus verts et d’un environnement plus sain.

Leur Eldorado ?... Bordeaux ou les loyers des appartements et maisons affichent pourtant des tarifs record pour la plus grande joie des acheteurs souhaitant investir dans l’immobilier neuf à Bordeaux.

Achat ou location d'un appartement ou une maison en ville : 3 problèmes majeurs

Pour la génération des 25/35 ans, s’installer dans un appartement ou dans une maison en ville pose 3 difficultés :

Et contre toute attente au vu des critères exprimés, c’est Bordeaux qui arrive en tête de leur classement des villes les plus attirantes de l’Hexagone. Avec un loyer médian de 11,5€/m²* La capitale girondine est pourtant classée au quatrième rang des loyers les plus chers de France.

Les Millennials semblent ignorer cette réalité économique et classent à la suite de la capitale du vin , les non moins surprenants choix d’Aix-en-Provence (15 %) et Lyon (13 %) qui sont elles aussi en bonne place au classement des villes les plus chères.

Des villes vertes... des quartiers sûrs et proches des lieux de vie

 centre-ville de Bordeaux
©Silviarch-Shutterstock

Autre préoccupation majeure pour la jeune génération : vivre leur quotidien dans un environnement plus vert et plus saint. 48 % d’entre eux voudraient voir les politiques publiques se tourner vers l’aménagement d’espaces verts et une démarche globale de végétalisation.

Leur ville idéale doit aussi faire la part belle à l’humain. 36 % des sondés partagent les préoccupations de leurs ainés en évoquant en priorité l’impératif de sécurité. Bars, terrasses, centres culturels et salles de spectacle... le développement d’activités en centre-ville est sans surprise, fondamentale pour 30 % des 25/35 ans. 25 % appellent de leurs vœux l’aménagement d’espaces de convivialité et souhaitent voir les distances réduites entre les quartiers de logements et de travail et les espaces de loisirs culturels, les infrastructures hébergeant des activités sportives et les lieux de rencontres.

Bordeaux, Aix, Lyon... des championnes de la Com’ qui ont su booster la valeur de l'immobilier

Affichant une belle position dans le classement des ventes dans l’immobilier neuf et ancien en France, villes de rêve de la génération Y... mais qu’est-ce que Bordeaux , Aix ou Lyon ont de plus que les autres ?

David Taglioni, directeur général de NGE immobilier , groupe français de BTP, à l’origine du sondage propose son interprétation du classement :

« Ce sont des villes qui ont un véritable message, qu’elles envoient depuis des années et qui ont pris de l’avance en matière de marketing urbain. Certaines d’entre elles ont aussi été touchées par la vague verte aux dernières élections municipales et incarnent bien le respect de l’environnement qu’appellent de leurs vœux les Millennials.»

—David Taglioni,

Détail intéressant, il semble que Bordeaux n’a pas volé son surnom de “petit Paris” puisque son succès est essentiellement porté par les franciliens qui sont 22 % à rêver de s’installer en appartement ou maison à Bordeaux, contre 17 % pour les jeunes interrogés de province. Notons enfin que le niveau d’étude semble peser dans la balance puisque 20 % des bac+2 et plus aspirent à rejoindre la perle d’Aquitaine contre 16 % pour ceux qui n’ont pas le bac.

Immobilier à Bordeaux..., la ville en tête du palmarès de la tension locative

jeune femme devant la Grosse Cloche à Bordeaux Bordeaux
©RossHelen-Shutterstock

Dans la capitale girondine, les prix de vente des logements affichent une progression bien inférieure à celle des loyers. Pour les maisons comme pour les appartements bordelais , Le prix du loyer affiche 10 %**de hausse en 2019. C’est la plus forte progression enregistrée sur le territoire national. À titre de comparaison, les loyers parisiens n’ont augmenté que de 3,61 % **sur la même période. Autres villes attractives du grand Ouest : Nantes affiche une hausse de 6,62 % et Angers +5,35 %. **

Si les loyers bordelais se sont envolés, c’est en raison d’une tension locative très forte. Traduction : il est très difficile de trouver un appartement ou une maison à louer à Bordeaux. La belle endormie caracole même en tête du classement des villes de France où cette tension est la plus élevée. Bordeaux partage cette première place avec Lyon. Les deux métropoles provinciales s’offrent même le luxe de devancer Paris, casse-tête légendaire des locataires en quête d’un toit.

Du 1 au 5 pièces, vente d’un appartement ou d’une maison neuve à Bordeaux, les prix

Selon la FPI, au troisième trimestre 2020 le prix moyen d’une maison ou d’un appartement neuf à Bordeaux est en hausse de +3,3 % par rapport au troisième trimestre 2019. L’ achat d’un appartement neuf en Nouvelle Aquitaine chiffre à 4 255 €/m². Acheter un appartement neuf dans Bordeaux métropole vous couteras +4,7 % de plus qu’à la même période de l’année précédente. À 4 312 €/m², l’immobilier à Bordeaux continue de séduire les acheteurs.

Les prix de vente au m² des appartements et maisons à Bordeaux, quartier par quartier
maisons appartements
Quartier des Grands Hommes 6459 € 4088 €
Quartier des Chartrons 6037 € 4114 €
Quartier des Quinconces 6459 € 4088 €
Quartier de La Bastide 4469 € 4063 €
Quartier des capucins/victoire 5285 € 4572 €
Quartier de Saint-Seurin/Fondaudège 6081 € 5463 €
Quartier Saint-Genès 3680 € 4774 €
Quartier Lac Bacalan 4414 € 4120 €

*Chiffres de l’observatoire des loyers du site : ecologie.gouv.fr

**chiffres du site : immobilier.lefigaro.fr

Partager sur