Choisir le bon système de chauffage à l'ère de la RE2020

Temps de lecture estimé à environ 8 minutes.
Contrôles :
Avatar de l'auteur "Morgane Caillière" Morgane Caillière

le 25 octobre 2023

[ mis à jour le 25 octobre 2023 ]

SOMMAIRE

Depuis le 1er janvier 2021, la Réglementation Environnementale 2020 (RE2020) est la seule réglementation en vigueur en France pour les nouvelles constructions. Elle vise à limiter les dépenses énergétiques pour le chauffage à 12 kWh/ep/m²/an au maximum et encourage fortement l'utilisation des énergies renouvelables.

Dans ce contexte, le choix du système de chauffage pour une maison neuve devient un enjeu crucial, tant en termes d'efficacité énergétique que d'impact environnemental. Focus.

Pompe à chaleur : Une solution fréquente dans les programmes neufs

La pompe à chaleur (PAC) s'impose de plus en plus comme une solution de choix pour le chauffage des maisons neuves, notamment en raison de sa conformité avec les exigences de la RE2020. Cette réglementation encourage l'utilisation des énergies renouvelables et la PAC, en exploitant l'énergie thermique de l'air ou du sol, s'inscrit parfaitement dans cette dynamique.

L'un de ses principaux atouts réside dans son Coefficient de Performance (COP). Ce dernier peut dépasser 5, ce qui signifie que pour 1 kWh d'électricité consommée, la PAC peut produire jusqu'à 5 kWh de chaleur. C'est un rendement énergétique exceptionnel qui permet de réduire significativement la facture énergétique sur le long terme.

Types de pompes à chaleur

Il existe plusieurs types de PAC, chacun adapté à des besoins spécifiques :

L'investissement initial pour l'installation d'une pompe à chaleur peut être relativement élevé, surtout pour les modèles géothermiques qui nécessitent des travaux de terrassement. Cependant, cet investissement peut être amorti grâce aux économies d'énergie réalisées et aux différentes aides financières disponibles, telles que MaPrimeRénov' ou le CITE (Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique).

La pompe à chaleur nécessite un espace extérieur pour l'installation de l'unité extérieure. Ce point peut être une contrainte pour les terrains de petite taille ou en milieu urbain. De plus, certaines PAC, notamment les modèles géothermiques, requièrent un espace conséquent pour les capteurs enterrés.

Chaudière à gaz à condensation : Efficacité et conformité à la RE2020

La chaudière à gaz à condensation est une solution de chauffage qui a fait ses preuves en termes d'efficacité et de fiabilité. Elle peut convenir aux maisons neuves, à condition de respecter certaines exigences de la RE2020.

La chaudière à condensation se distingue par son rendement élevé, souvent supérieur à 90%. Cette performance est possible grâce à la technologie de condensation qui récupère la chaleur latente de la vapeur d'eau contenue dans les fumées de combustion. Cette récupération permet de chauffer l'eau du circuit de chauffage de manière plus efficace, réduisant ainsi la consommation de gaz et, par conséquent, les coûts énergétiques.

chauffage maison neuve – un homme fait l’entretien de sa chaudière à gaz
© Ruslan Ivantsov - shutterstock

Néanmoins, pour être en conformité avec la RE2020, l'installation d'une chaudière à gaz à condensation doit le plus souvent être complétée par un équipement utilisant une énergie renouvelable. Cela peut être, par exemple, des panneaux solaires thermiques pour la production d'eau chaude sanitaire ou une petite éolienne pour la production d'électricité. Cette exigence vise à réduire l'empreinte carbone du système de chauffage et à encourager l'utilisation d'énergies renouvelables.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous

Chauffage solaire : Une option durable en harmonie avec la RE2020

Le chauffage solaire est une solution de plus en plus considérée pour les programmes immobiliers neufs, particulièrement dans le sud de la France.

Des panneaux solaires thermiques sont utilisés pour capter l'énergie du soleil et chauffer l'eau du circuit de chauffage. Cette méthode est extrêmement efficace pendant les mois ensoleillés, permettant de réduire considérablement la consommation d'énergie. De plus, l'énergie solaire étant une ressource inépuisable et propre, elle contribue à réduire l'empreinte carbone de la maison.

Complémentarité avec d'autres systèmes

L'un des inconvénients du chauffage solaire est qu'il nécessite un système de chauffage d'appoint pour les jours où l'ensoleillement est insuffisant ou pendant les mois d'hiver. Ce système d'appoint peut être une chaudière à gaz à condensation, une pompe à chaleur ou même un poêle à granulés.

Le chauffage solaire nécessite peu d'entretien, ce qui en fait une option durable. Les panneaux solaires thermiques sont généralement conçus pour durer entre 20 et 25 ans. Un entretien régulier, généralement tous les 3 à 5 ans, permet de garantir leur efficacité et leur longévité.

Radiateurs électriques : Une option diversifiée

Bien que la RE2020 n'interdise pas explicitement l'utilisation du chauffage électrique, la réglementation ne le promeut pas comme une solution de chauffage d'avenir. En raison de son coût élevé pour les ménages et de son impact sur la gestion du réseau électrique national, les autorités cherchent à décourager l'utilisation de radiateurs électriques obsolètes, tels que les convecteurs et les radiants.

Ces équipements ne sont pas conformes aux nouvelles normes de consommation d'énergie primaire non renouvelable (CEPnr). Le chauffage électrique pourrait néanmoins servir de solution alternative pour alimenter des systèmes à énergie renouvelable comme les pompes à chaleur ou le chauffage solaire, et pourrait également être utilisé comme chauffage d'appoint grâce aux technologies de régulation automatique.

Voici les différents types de radiateurs électriques :

chauffage maison neuve – régulation du thermostat d’un radiateur
© Carlos Amarillo - shutterstock

L'efficacité d'un radiateur électrique dépend en grande partie de son type. Les radiateurs à inertie et à chaleur douce sont plus efficaces que les convecteurs.

L'un des grands avantages de ces systèmes est leur facilité d'installation. Ils ne nécessitent pas de circuit de chauffage centralisé, ce qui les rend particulièrement adaptés pour les ajouts ou les rénovations. De plus, leur fonctionnement indépendant permet une régulation précise de la température dans chaque pièce.

Poêle à granulés : Une alternative écologique et performante

Le poêle à granulés, également appelé poêle à pellets, est une option de chauffage qui gagne en popularité, notamment en raison de son rendement élevé et de son caractère écologique.

Avec un rendement pouvant atteindre 90 %, le poêle à granulés est l'un des systèmes de chauffage les plus efficaces sur le marché. Ce rendement élevé est dû à la qualité de la combustion des granulés, qui sont des résidus de bois compressés. Ce processus permet une meilleure utilisation de l'énergie contenue dans le combustible, réduisant ainsi les pertes et optimisant la production de chaleur.

Il est également économique à l'achat, avec des prix qui peuvent être nettement inférieurs à ceux d'autres systèmes de chauffage plus complexes comme la pompe à chaleur ou la chaudière à gaz à condensation. De plus, le coût des granulés est généralement stable et moins sujet aux fluctuations du marché que les énergies fossiles, ce qui permet de mieux maîtriser son budget énergétique.

Entretien et coûts cachés

Cependant, il est important de noter que l'entretien annuel du poêle à granulés est obligatoire. Cela inclut un ramonage du conduit de fumée et le nettoyage des composants internes du poêle. Un second ramonage pendant la saison de chauffe est également nécessaire. Ces opérations, bien que cruciales pour le bon fonctionnement et la sécurité du système, ajoutent des coûts d'exploitation qui doivent être pris en compte dans le calcul du retour sur investissement.

Le poêle à granulés nécessite un espace de stockage pour les pellets. L'autonomie du système dépend de la capacité du réservoir et de la qualité des granulés. Certains modèles haut de gamme offrent des fonctionnalités comme la programmation à distance, ce qui augmente le confort d'utilisation.

Chaudière biomasse : Une solution écologique avec des considérations pratiques

La chaudière biomasse est une option de chauffage qui s'inscrit dans une démarche écologique et durable. Elle utilise des matières organiques renouvelables comme le bois ou les pellets pour produire de la chaleur. Cette solution est particulièrement pertinente dans le contexte de la RE2020, qui encourage l'utilisation d'énergies renouvelables pour réduire l'empreinte carbone des bâtiments.

chauffage maison neuve – une chaudière biomasse à granulés
© alexgo.photography - shutterstock

La chaudière biomasse peut utiliser différents types de combustibles, chacun avec ses avantages et inconvénients :

L'un des principaux avantages de la chaudière biomasse est son potentiel économique, surtout si vous avez accès à une source bon marché de biomasse. Dans certaines régions, il est même possible de se procurer gratuitement des résidus de bois issus de l'industrie forestière ou agricole.

L'un des inconvénients majeurs en revanche est le besoin d'un espace de stockage pour le combustible. Cet espace doit être sec et facilement accessible pour le chargement du combustible. La taille de l'espace nécessaire varie en fonction du type de combustible et de la consommation énergétique de la maison.

La chaudière biomasse nécessite un entretien plus régulier que d'autres types de systèmes de chauffage. Cela inclut le nettoyage des cendres, le contrôle des niveaux de combustible et l'entretien des composants mécaniques. Un entretien professionnel annuel est également recommandé pour assurer le bon fonctionnement et la longévité de l'équipement.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
Partager sur