Bordeaux Grandeur Nature : tout savoir sur cette opération innovante de végétalisation urbaine

Temps de lecture estimé à environ 9 minutes.
Contrôles :
Avatar de l'auteur "Pierre Ferreiro" Pierre Ferreiro

le 15 février 2023

[ mis à jour le 15 février 2023 ]

SOMMAIRE

Depuis 2020, la municipalité écologiste de Pierre Hurmic mène une opération de végétalisation urbaine de grande ampleur, appelée Bordeaux Grandeur Nature. Prévoyant la plantation d’un million d’arbres dans 28 villes de la Métropole d’ici 2030, cette opération, dévoilée comme une série, entame sa troisième saison en cette année 2022-2023. Et le planning de cette année s’annonce chargé.

L’opération, qui trouve toute son importance dans un contexte de réchauffement climatique et de canicules à répétition, est saluée à travers la France. Avec pour ambition de créer une véritable trame verte en milieu urbain, le plan a en effet de quoi séduire. Sans oublier qu’il influe également sur la végétalisation des résidences neuves à Bordeaux Métropole.

Bordeaux Grandeur Nature : qu’est-ce que c’est ?

L’opération Bordeaux Grandeur Nature s’avère particulièrement ambitieuse et se présente comme une réponse directe au réchauffement climatique. Présentation des axes et des enjeux de ce projet étalé sur dix ans.

Recréer une trame verte à Bordeaux

Le principal objectif du projet Bordeaux Grandeur Nature est, bien entendu, de redonner une grande importance à la nature dans l’espace urbain. Il s’agit, selon les propos de Pierre Hurmic, de “reconstituer une trame verte à Bordeaux” en “accélérant le rythme des plantations”. Concrètement, le principal but que s’est donné la municipalité est de faire en sorte que chaque habitant ait un espace vert à moins de dix minutes de chez lui.

Cette opération s’inscrit donc ainsi dans une véritable dynamique d’actions menées par la Métropole, et notamment celle de l’objectif du “Zéro Artificialisation Nette”. Pour rappel, il s’agit d’une démarche qui vise à réduire le rythme d’artificialisation des sols, et donc à éviter de bétonniser un espace naturel pour construire dessus. Cette politique influe bien évidemment sur la construction de logements neufs à Bordeaux.

Un projet articulé autour de quatre grands axes

Le projet Bordeaux Grandeur Nature s’articule autour de quatre grands axes : protéger, renouveler, planter et participer.

Par protéger, la mairie entend sanctuariser les espaces en friche, et œuvrer afin d’en faire des zones naturelles, comme cela a été le cas avec le Parc de la Jallère. La mairie prévoit également la révision de ses grands projets d’urbanisme afin d’intégrer davantage de “pleine terre”, et l’augmentation du budget du département des Espaces Verts. De même, le PLU intègre la protection des cœurs d’îlots et arbres des résidences privées.

Par renouveler, la mairie cherche avant tout à conduire une démarche citoyenne afin d’accélérer la végétalisation des rues de la ville auprès des habitants. Cet axe concerne également l’organisation des actions à mener et la structuration des trames vertes de la ville.

Par planter, la municipalité veut bien sûr parler de la plantation d’arbres (un million à l’échelle de la Métropole), mais aussi de strates plus basses afin de désimperméabiliser de l’espace. Les plantations concerneront également des arbres fruitiers, et des micro-forêts urbaines seront créées dans la ville.

Par participer, la mairie de Pierre Hurmic cherche à engager les bordelais dans la démarche, et à leur donner les moyens de planter en créant un “permis de végétaliser”. La ville cherche également à donner des moyens concrets aux habitants pour leur permettre de jardiner, en créant des espaces tels que des jardinières sur trottoirs ou des fosses de plantation.

Un projet laissant place à l’expérimentation

De par son ampleur, Bordeaux Grandeur Nature se présente comme un projet assez avant-gardiste. Mais c’est aussi un projet qui laisse toute sa place à l’expérimentation, faisant de Bordeaux un véritable laboratoire de recherche scientifique. Des expérimentations ont notamment été menées au sujet de la dépollution de l’air, avec le projet Kyanos, qui a consisté à planter des arbres à algues dépolluants.

De même, afin de vérifier l’état de pollution des sols, la municipalité va réaliser des plantations dans diverses zones dites polluées afin d’observer comment les sols s’adaptent à la pollution. Bordeaux mène également de nombreuses opérations innovantes en termes de lutte contre les îlots de chaleur, de préservation de la biodiversité et de protection des arbres, la ville faisant partie des signataires de la déclaration des droits de l’arbre.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous

Bordeaux Grandeur Nature : une série en tournage dans la ville

Une des fantaisies de l’opération Bordeaux Grandeur Nature est sa structuration sous forme de série télé, avec un rythme de sortie d’une saison par an. Récapitulatif de la saison passée et présentation du programme de la saison à venir.

des bâtiments haussmanniens derrière des arbres
© FreeProd33 - Shutterstock

Saison 1 (2020-2021)

Au cours de la première année de l’opération, la municipalité de Bordeaux a planté 6056 arbres. Parmi eux, on retrouve 1 113 arbres d’intérêt patrimonial futur, 4800 jeunes plants d’arbres et 143 arbres fruitiers. 3 micro-forêts urbaines ont également été plantés. L’une d’entre elles a notamment été plantée sur une petite placette au croisement des rues Billaudel, Fieffé et Francin.

Saison 2 (2021-2022)

La saison 2 de Bordeaux Grandeur Nature a permis de planter 7313 arbres, dont 1928 d’intérêt patrimonial futur, 5224 jeunes plants et 161 fruitiers. 3 micro-forêts ont également été plantées. Celles-ci ont principalement été installées dans des squares où la biodiversité venait à manquer. Cela a également été l’occasion d'améliorer la biodiversité du parc Denis et Eugène Bühler, créé dans le cadre de l’écoquartier Ginko.

Ouvert en 2013, ce parc de 4 hectares souffrait d’une faible végétalisation. La densification du parc a ainsi été décidée en 2020, avec des arbres compatibles avec les caractéristiques du sol. Une première phase de plantation a été effectuée en 2021 sous forme de chantier participatif, avec des élèves de lycée agricoles. La deuxième phase a ensuite eu lieu en février 2022. En tout, 3339m² de surface ont été plantés.

Saison 3 (2022-2023)

En raison de l’urgence Climatique, la ville de Bordeaux accélère son calendrier de végétalisation, et prévoir la plantation de 13 688 arbres cette année, dont 1951 d’intérêt patrimonial futur, 11 587 jeunes plants et au moins 150 fruitiers. En outre, un verger va être créé au parc Bordelais, 3 micro-forêts vont faire leur apparition dans la ville et un potager communal sera planté au Jardin public.

Deux jardins partagés et deux fermes urbaines sont également au programme, ainsi qu’un jardin de pluie, irrigué grâce à la récupération des eaux. 9 cours d’écoles et 6 cours de crèches seront également plantées, et une nouvelle boucle de randonnée va être créée. Le permis de végétaliser sera également étendu, permettant notamment aux commerçants de végétaliser leurs terrasses et leurs façades.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous

Bordeaux Grandeur Nature : pour une ville plus proche de la nature

L’opération Bordeaux Grandeur Nature est caractérisée par plusieurs mesures phares, dont la création d’îlots de fraîcheur, la délivrance du permis de végétaliser et la création de fermes urbaines. Explications.

Des îlots de fraîcheur pour l’été

En réponse aux dangers de la canicule et du réchauffement climatique, la Métropole de Bordeaux réagit en œuvrant pour la création de véritables îlots de fraîcheur en centre-ville. Cela passe notamment par l’installation de grands brumisateurs qui, avec une faible consommation d’eau, permettent de faire chuter la température de manière considérable. On estime qu’une augmentation de 10% de l’humidité peut faire chuter la température de 2 à 3°C, et qu’un grand mât de 10 buses consomme environ 18m3 d’eau par an.

C’est aussi une des raisons pour lesquelles tant de micro-forêts urbaines sont plantées en ville. En effet, en plus de favoriser la biodiversité et de créer des espaces plus agréables à vivre, les arbres permettent de filtrer une partie des particules polluantes dans l’atmosphère, et créent de la fraîcheur grâce à leurs ombres.

Le permis de végétaliser

C’est le principal outil participatif de la démarche Bordeaux Grandeur Nature : celui du permis de végétaliser. Celui-ci peut être accordé à tout riverain en faisant la demande, avec autorisation du propriétaire. Concrètement, une fois la demande accordée, les services publics se rendent chez le riverain et créent une fosse au pied de sa façade ou installent une jardinière. L’entretien des plantes est ensuite à la charge du riverain.

Ce dispositif va prendre beaucoup d’ampleur en 2023 avec la création de “rues jardins”, où des habitants seront mobilisés en nombre pour planter des fosses et des jardinières tout au long de leur rue. C’est un des leviers dont dispose la Métropole de Bordeaux afin de créer une véritable “trame verte” dans l'ensemble de la ville. Avec l'extension de ce permis aux commerçants, acteurs publics et privés sont ainsi mobilisés pour façonner la ville de demain.

Des micro-fermes urbaines

Un des axes majeurs de Bordeaux Grandeur Nature est également de promouvoir l’agriculture urbaine. En plus de créer des jardins partagés accessibles aux résidents et de planter des arbres fruitiers sur des terrains communaux, la ville œuvre pour la création de véritables fermes urbaines. L’idée est de faire de Bordeaux une ville plus nourricière, à même de supporter une partie de ses besoins alimentaires.

La saison 3 de l’opération prévoit ainsi la création de zones d’activités dédiées au maraîchage. Pour se faire, la mairie va accompagner des porteurs de projets dans un contexte d’accès difficile au foncier. Deux terrains ont déjà été repérés pour cette année 2022-2023.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
Partager sur