Canicule et logement : les avantages de l’immobilier neuf

Temps de lecture estimé à environ 7 minutes.
Avatar de l'auteur "Dimitri IATOSTI" Dimitri Iatosti

le 10 août 2022

[ mis à jour le 19 août 2022 ]

SOMMAIRE

Pendant la canicule, habiter dans l’immobilier ancien peut être une épreuve pour les résidents. Pour cause, les logements dans l’ancien présentent l'inconvénient d’avoir une mauvaise isolation thermique. Le béton, la pierre ou les briques stockent la chaleur et donnent encore plus chaud aux occupants qui vont être tentés d'abuser de la climatisation.

Le recours à la climatisation est à utiliser en dernier ressort car elle est vorace en énergie et participe au dérèglement climatique. Habiter dans des programmes immobiliers neufs à Bordeaux, plus performants au niveau énergétique, permet de mieux tolérer les périodes de canicule, tout en gardant une conscience écologique.

Canicule et logement : la lutte contre les passoires thermiques

© Eo naya - Shutterstock

La qualité énergétique est une des grandes préoccupations actuelles concernant le logement. L’immobilier ancien a l’inconvénient d’avoir des ponts thermiques, ce qui veut dire que la barrière isolante est rompue entre les matériaux et les parois de la structure. Ceci a pour effet d’accumuler la chaleur en été.

C’est le point faible d’un logement ancien. Il est important d'y remédier car ces ponts thermiques peuvent être liés à des défauts d’exécution au niveau de l’isolation, ce qui a pour conséquences l’apparition de moisissures. Ces saletés, dues à l’humidité, entrainent des effets néfastes sur la santé comme des allergies, de l’asthme ou des maux de tête.

Une bonne isolation thermique, qui réglerait la précarité énergétique, est une des priorités du pouvoir en place. Le Président de la République a même fait de la lutte contre les passoires thermiques, son cheval de bataille.

Nous viserons la rénovation de la moitié des logements passoires des propriétaires les plus modestes dès 2022, afin de diminuer les émissions et de faire baisser les charges (électricité, fioul, gaz).

Emmanuel Macron

L’ancien chef de l’Etat, François Hollande, avait mise en place une loi sur la transition énergétique en 2014 visant à réduire la consommation d’énergie de 50 % avant 2050. Une des mesures était l’abaissement de la TVA sur l’isolation thermique, permettant de réduire la facture des ménages et de soutenir l’activité des professionnels du bâtiment.

Une étude eut lieu en 2013 sur cette transition énergétique. 75 % des personnes intéressées ont jugé qu’elle aura par la suite un impact positif sur la société. Les scientifiques ont abondé en ce sens et sont toujours unanimes pour dire que les rénovations énergétiques ont des effets bénéfiques sur le réchauffement climatique.

Bien sûr, rénover dans l’immobilier ancien présente un cout non négligeable. Le montant de l’isolation oscille en moyenne entre 600 € et 1000 € le m².

Il est alors évident de voir qu’en plus d’être écologique, un bien immobilier neuf est aussi économique.

Focus sur les normes énergétiques

Les appartements neufs sont le plus souvent classés A ou B dans leur diagnostics de performance énergétique car ils répondent à des critères stricts en faveur de l’environnement.

Actuellement, deux normes sont en vigueur dans le marché de l’immobilier :

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 35 54 82 33

Canicule et logement : les solutions apportées dans l’immobilier neuf

A partir du 1er janvier 2023, 140 000 logements pourraient être interdits à la location si les propriétaires n’améliorent pas leurs performances énergétiques. Les logements neufs, qui sont déjà aux normes, ont de sérieux avantages sur l’immobilier ancien, notamment au niveau du coût.

Les promoteurs immobiliers, soucieux de respecter l’environnement, offrent toujours plus de solutions pour assurer aux habitants un “confort d’été”, comme des parois isolantes, un meilleur agencement ou encore des logements connectés.

Des alternatives à la climatisation, trop énergivore

Pour être en adéquation avec la norme RE 2020, les promoteurs immobiliers ont recours à des solutions dites “passives” :

La domotique, pour mieux supporter la canicule dans son logement

© Franck Boston - Shutterstock

Certains résidents, comme la population à haut risque des séniors ou des personnes malades, ont bien évidemment besoin de se rafraichir lors de la canicule. C’est alors qu’apparaît la domotique comme une solution à leurs problèmes.

Par exemple, dans un logement neuf, il est conseillé de fermer les volets pour ne pas laisser entrer la chaleur mais il faut aussi aérer. La société Netatmo a donc créé une solution connectée qui s’informe sur la qualité de l’air intérieure. Selon les résultats, elle décide d’ouvrir ou non les velux afin de faire des courants d’air. Une autre application proposée par cette même entreprise permet de garder en permanence un air sain dans votre habitation.

Si des personnes fragiles ont besoin malgré tout de climatisation, la domotique permet de réduire la consommation d’énergie. En effet, via un smartphone, il est possible de contrôler la température du climatiseur à distance ou de créer des programmes adaptés au style de vie des utilisateurs.

Investir dans un logement neuf pendant la canicule : les aides

Pour les plus courageux qui veulent entreprendre des travaux dans l’ancien à Bordeaux, il existe des aides comme :

Un achat dans l’immobilier ancien est souvent un coup de cœur, animé par le désir de vivre dans un centre historique. Seulement, il est conseillé d’avoir beaucoup d’économies et d’avoir une motivation à toute épreuve.

C’est pour cela qu’il est intéressant de rappeler les nombreux avantages de l’immobilier neuf :

Ainsi, c’est pour permettre à des résidents d'avoir d’un meilleur niveau de vie que la loi Pinel a été mise en place. Créée en 2014, elle incite les investisseurs à acheter un bien neuf pour le mettre en location. Ils bénéficient par la suite d’une réduction d’impôt pouvant atteindre 63 000 € sur 12 ans.

Toutefois, il y a une liste de critères à respecter afin d’en profiter pleinement :

Des exemples d’urbanisme pour mieux supporter la canicule dans son logement : les écoquartiers

©SpiritProd33

Les écoquartiers sont pensés pour adopter un train de vie plus en phase avec l’environnement. Ils ont été conçus avec des matériaux biosourcés et dépensent peu d’énergie.

De plus, autour des résidences, il y a souvent des espaces végétalisés pour ramener de la nature en ville, créant des ilots de fraicheur. La disposition des immeubles facilite les courants d’air dans des logements très bien isolés.

Des écoquartiers à Bordeaux se montrent exemplaires en matière d’énergie :

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 35 54 82 33
Partager sur