Escapade culturelle dans le quartier Saint Michel à Bordeaux

Temps de lecture estimé à environ 7 minutes.
Avatar de l'auteur "Dimitri IATOSTI" Dimitri IATOSTI

le 29 juillet 2022

[ mis à jour le 01 août 2022 ]

SOMMAIRE

Le quartier Saint Michel à Bordeaux est une pierre angulaire de l’histoire de la ville. Il a d’abord été reconnu comme le quartier des artisans, avant de connaitre plusieurs vagues d’immigration, lui conférant une identité cosmopolite et vivante, appréciée par les touristes et les nouveaux habitants.

Saint-Michel est partiellement inscrit à l’UNESCO. Il est bon de flâner dans les rues pavées du quartier, notamment autour de la basilique Saint-Michel et de sa célèbre flèche, et au milieu de son marché aux puces réputé.

Le quartier Saint Michel à Bordeaux : une architecture historique qui séduit

LucVi

Repaire des artisans, des brocanteurs et des artistes, le quartier Saint Michel à Bordeaux attire de plus en plus d’habitants séduits par le melting-pot de cultures et l’ambiance arty et bohème-chic qui y règne.

L’immobilier ancien prédomine dans ce secteur. La mairie de Bordeaux s’emploie depuis 2002 à une totale réfection des immeubles, ce qui permet de trouver des biens atypiques ayant déjà fait l’objet de rénovation.

Ayant flairé le potentiel du quartier, des promoteurs immobiliers se sont affairés à construire des logements neufs au milieu d’immeubles anciens. Ces programmes immobiliers neufs à Bordeaux, respectueux de l’architecture historique, donnent une nouvelle impulsion au quartier.

Pour vous aider dans vos démarches, contactez l’agence de courtage en immobilier neuf Bordeaux Immo9 qui vous donnera les clefs d’un investissement réussi.

Une source d'inspiration des plus grands écrivains français

Jean-Christophe Benoit

Jusqu’en 1979, il y eut dans le quartier une attraction tout à fait décalée : la visite des momies de Saint-Michel ! Découvertes en 1791 sous la tour de la basilique Saint-Michel, elles furent exposées au public dans la crypte.

C’est comme cela que durant 188 ans, le quartier Saint-Michel à Bordeaux a attiré de nombreux visiteurs, dont de célèbres écrivains. Lors de son passage à Bordeaux, Victor Hugo écrivit : “On n’entend plus ce cri mais on le voit, c’est horrible”. Théophile Gauthier écrit en 1843 après ce funeste spectacle : “L’imagination des poètes et des peintres n’a jamais produit de cauchemar plus horrible”. Autre anecdote, le fondateur du spiritisme serait même allé dans la crypte de la basilique Saint-Michel afin d’essayer d’entrer en contact avec une momie.

Une attraction insolite de la ville

Cette attraction majeure a entrainé son lot de mythes et de légendes. Les guides donnaient les supposées raisons de la mort des momies en fonction de la position de leurs corps. Par exemple, une momie avec les mains sur le ventre a connu une mort par empoisonnement, ou encore, un squelette qui présentait une balafre au niveau du flanc était celui d’un général mort lors d’un duel.

Bien qu’ayant eu du succès, cette visite de momies a dû être arrêtée en 1979, sous l’ordre de l’ancien maire de la ville, Jacques Chaban-Delmas. Cette décision fut prise après avoir constaté le délabrement des corps, notamment à cause de l’exposition à la lumière et aux actes de vandalisme. A la suite de cela, les momies furent enterrées dans le cimetière de la Chartreuse.

En 2013, la municipalité a décidé d'exposer les momies, virtuellement cette fois. Les touristes peuvent venir dans la basilique du quartier Saint Michel à Bordeaux pour visionner un film qui retrace cette histoire macabre.

Un quartier à l’histoire rocambolesque

Autre anecdote digne d’une série policière : des panneaux reliefs du 15ème siècle furent volés dans la basilique Saint Michel dans les années 80. Les occupants du lieu ne s’en sont rendus compte que des années plus tard, car les reliefs furent remplacés par des copies en plâtre.

Après une enquête menée en 1994 par l’OCBC (l’Office central de lutte contre le trafic illicite des biens culturels), les traces de certains propriétaires étrangers ont pu être retrouvées. Mais la revente de ces objets et la lourdeur administrative ont compliqué la tâche. Ce ne fut finalement que 35 ans après leur disparition que les panneaux ont pu retrouver leur emplacement d’origine.

Quartier Saint Michel à Bordeaux : un endroit reconnu par l’UNESCO

Dolores Giraldez Alonso

Le quartier Saint Michel à Bordeaux, avec son histoire et son authenticité, a participé à l’inscription de la ville au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Bordeaux compte, dans l’ensemble de la ville, 350 édifices inscrits ou classés Monument Historiques, auxquels se rajoutent 3 édifices religieux classé au Patrimoine Mondial, dont la Basilique Saint Michel.

Ce monument religieux, qui a donné son nom au quartier, est en outre inscrit dans la liste des Chemins de Compostelle. La basilique, de style gothique, se caractérise par sa célèbre flèche qui domine fièrement le quartier Saint Michel à Bordeaux. Haut de 114 mètres, le clocher de la flèche de la basilique Saint Michel est l’un des plus hauts du sud de la France. Il se visite tous les jours de l’année et offre une vue superbe sur la ville.

Autre monument historique à ne pas rater dans le quartier Saint Michel à Bordeaux : la fontaine Sainte Croix. Cette fontaine de style baroque, entourée d’escaliers en pierre, date de 1735. Même si elle n’est actuellement plus en eaux, elle reste incontournable dans la visite du quartier. Son architecture rappelle celle des fontaines que l’on peut trouver à Florence.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 35 54 82 33

Quartier Saint-Michel : de la culture à chaque coin de rue

De nombreux lieux artistiques façonnent le visage du quartier Saint Michel à Bordeaux. Par exemple, le théâtre la Lucarne, géré par la compagnie théâtrale l’Œil est une institution dans le quartier. Cette troupe, fondée en 1968, est agrée d’éducation populaire, une ambition affichée de partager l’art dramatique à au plus grand nombre, notamment pour les milieux sociaux éloignés de la culture.

Dans un autre registre, le festival des arts de la parole et de l’espace public “Chahuts” construit un projet social et artistique en plein cœur du quartier Saint Michel à Bordeaux depuis 31 ans. Ce festival occupe les rues pour faire de la prise de parole un domaine artistique. Ainsi, parcs, jardins, places ou commerces sont investis par des artistes qui ont pour mission d’éveiller les imaginaires et de mettre en valeur la parole, le tout dans un esprit de fête de quartier.

Focus sur le street art au quartier Saint Michel à Bordeaux

Découvrir les œuvres de street art, qui font partie de l’identité du quartier, est une manière originale et décalée de faire du “slow tourisme”. Cette philosophie alternative fait est basée sur une façon de faire du tourisme plus respectueuse de l’environnement. Le “slow tourisme” fait prendre le temps de partir à la découverte des paysages et du patrimoine, et de créer de vraies rencontres avec les habitants.

Pour admirer ces formes artistiques qui donnent du charme au quartier Saint Michel à Bordeaux, il ne vous reste plus qu’à flâner dans les rues et vous émerveiller. Ouvrez bien l’œil car le street art est partout : sur les murs ou sur les façades de commerces.

Exemple d’œuvres de street art qui vous attendent : les fresques d’animaux réalisées par A-MO ou encore les collages urbains de Jonas Laclasse.

Un quartier prisé par les étudiants

Eo naya

L’offre universitaire au quartier Saint Michel à Bordeaux est conséquente. Il abrite des établissements de premier plan, tel le lycée Michel de Montaigne, d’où proviennent les écrivains Patrick Besson et Patrick Modiano. Ce lycée est notamment réputé pour ses classe préparatoire aux grandes écoles.

Non loin de là se trouve le Campus Victoire, de l’Université de Bordeaux. Ce monument historique a vu se succéder 40 générations d’étudiants. Fondé au 19ème siècle, cet établissement universitaire est spécialisé dans l’étude et la recherche des sciences de l’Homme.

La créativité si représentative du quartier Saint Michel à Bordeaux peut également s’expliquer par la présence de l’école des Beaux-Arts et le conservatoire de la ville, des établissements qui forment les artistes de demain.

Quartier Saint Michel à Bordeaux : le paradis des chineurs

Une autre institution de la ville : le marché aux puces du quartier Saint Michel à Bordeaux. Il jouit d'une certaine renommée. Bordelais et touristes déambulent au milieu des stands afin de dénicher la perle rare.

De manière générale, le quartier Saint Michel à Bordeaux est réputé pour sa présence de vide-greniers dans les rues mais aussi pour ses boutiques d’antiquaires, comme les Hangars St Michel, un lieu proposant à la vente des antiquités, des objets design et de brocante.

Autre visite immanquable : le passage Saint Michel, une bâtisse qui est composée d’un restaurant, d’une brocante et d’un espace de coworking. Les clients peuvent se restaurer en étant entourés d’objets anciens.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 35 54 82 33
Partager sur