Zoom sur 10 projets urbains qui transforment Bordeaux

Temps de lecture estimé à environ 11 minutes.
Avatar de l'auteur "Dimitri IATOSTI" Dimitri Iatosti

le 19 août 2022

[ mis à jour le 19 août 2022 ]

SOMMAIRE

La ville de Bordeaux est l’une des villes les plus attirantes pour venir travailler et vivre. Sa beauté, son dynamisme et son cadre de vie de qualité attire et fascine. De grandes transformations ont déjà été opérées il y a maintenant plusieurs années mais, pour accompagner la hausse de sa population, d’autres projets urbains sont en cours pour continuer à donner à la ville une dimension nationale et internationale.

Certains projets urbains, comme Bassin à Flots, ont donné naissance à des programmes immobiliers neufs à Bordeaux Métropole, proposant un confort de vie attrayant. D’autres chantiers sont actuellement en cours pour fluidifier la circulation ou compléter des offres déjà existantes (sport, loisirs etc.).

Un projet urbain au cœur d’Euratlantique : le quartier d’Armagnac

© JeanLucIchard - Shutterstock

Euratlantique, le plus grand chantier de France actuellement, est un projet urbain très ambitieux. Porté par “l’effet LGV”, il vise à donner aux quartiers autour de la gare Bordeaux Saint-Jean une dimension européenne. Il couvre les communes de Bordeaux, Floirac et Bègles.

Ainsi, plusieurs quartiers sont sortis de terre, proposant des logements sociaux, des résidences de services (pour étudiants ou séniors), des commerces et des bureaux. Le quartier du Belvédère a même vu en son sein la création d’une salle de spectacle, favorisant le lien social et intergénérationnel.

C’est sur cette même volonté de favoriser les échanges et créer du lien que la place d’Armagnac a été aménagée. Située vers le quartier Belcier, près de la bibliothèque Flora Bernard, elle a été conçue comme le cœur animé du quartier. Elle a fait l’objet de travaux de requalification : nouveaux éclairages, fontaines, nouveaux revêtements etc.

La végétation créera des îlots de fraicheur. La création d’un parc derrière l’ancien centre de tri fera de la place d'Armagnac une jonction entre le jardin de l’Ars, qui rejoint la Garonne, et la promenade des forges, au bout de laquelle se trouve le pont de la Palombe. Ce pont, qui franchit les voies ferrées, relie les quartiers d’Armagnac et Amédée Saint Germain. Il a été mis en service en juillet dernier. Il permet la circulation des voitures, des bus, des piétons et des vélos.

Les premiers espaces autour du quartier de l’Armagnac ont été inaugurés le 25 juin 2022, en haut de la Tour Innova, afin d’avoir une vision à 360° des transformations.

La construction du pont Simone Veil

Autre chantier emblématique de l’opération d’intérêt national Euratlantique, et non loin du pont de la Palombe : le pont Simone Veil.

Initialement prévue en 2020, la mise en service du pont se fera finalement en 2024. La cause de ce retard est un différend entre Bordeaux Métropole et l’entreprise de construction Fayat. Mais les bordelais pourront s’imaginer plus précisément à quoi ressemblera le pont en novembre 2022. En effet, depuis mars dernier, le pont a franchi une étape symbolique : la mise en place de la charpente. Cela signifie que la jonction des 2 rives sera enfin visible dans quelques mois.

Ce franchissement est une bonne nouvelle pour cette zone proche de la gare TGV. Elle reliera le sud de Bordeaux, Floirac et Bègles. Au centre de quartiers en mutations, il donnera une dimension nouvelle au projet Euratlantique.

De plus, le pont Simone Veil permettra de fluidifier la circulation du côté de la rive gauche (quartier Armagnac) et du côté rive droite, où se trouve l’Arkéa Arena. Cette salle de spectacle, ouverte en 2018, est située à Floirac. Elle peut accueillir jusqu’à 11 300 places mais elle souffre actuellement d’un manque de transports en commun.

La multimodalité, c’est ce qui est prévu pour le pont Simone Veil. Piétons, cyclistes, bus et voitures : tous les modes de déplacement pourront l’emprunter.

Les voitures et poids-lourds auront 2x2 voies pour circuler, les bus, un couloir par sens, les cyclistes, des voies cyclables connectes au ReVE (Réseau Vélo Express) et enfin, les piétons pourront circuler sur de larges espaces au plus près de la Garonne.

En 2024, les ponts à Bordeaux seront au nombre de 8.

Ce n'est pas tous les jours qu'on inaugure un pont à Bordeaux. Il faut dire qu'on s'y est mis tard. En 200 ans, on a construit sept ponts, bientôt huit […] Le pont de la Palombe permet de relier deux quartiers en plein mouvement en enjambant les voies ferrées. Il contribue aussi à rééquilibrer l'espace public au profit des mobilités douces.

Pierre Hurmic, maire de Bordeaux

L’extension de la ligne A du tramway de Bordeaux

© sergey-kelin

Amorcé le 25 janvier 2021, le projet d’extension de la ligne A du tramway vise à rejoindre l’aéroport de Bordeaux Mérignac en 35 minutes depuis la place Pey Berland.

Le tracé sera de 5 km, ce qui fait que l’actuelle ligne passera par 5 stations supplémentaires, depuis le carrefour des 4 saisons jusqu’au terminus. Financé à hauteur de 90 millions d’euros par Bordeaux Métropole, ces travaux permettront également de fluidifier la circulation, par exemple avec la création de nouveaux ronds-points. Un parking relais de 250 places près de l’aéroport sera également crée pour les riverains.

De plus, le long des 5 km de voies, des arbres seront plantés pour végétaliser le secteur. En comptant l’intra-rocade et l’extra-rocade, ce projet urbain participera à la plantation de 2668 arbres au total.

Très attendue, cette extension sera mise en service à l’automne 2022.

Rénovation de la piscine Galin

Située sur la rive droite de Bordeaux, la piscine Galin devrait ouvrir ses portes en septembre 2022 afin d’accueillir les écoles et les adhérents des clubs de natation.

Initialement, la piscine, en réhabilitation depuis 7 ans, devait ouvrir durant l’été 2021 mais elle a accusé de multiples retards qui ont causé un surcoût des travaux. Que les nageurs se rassurent, l’ouverture est imminente.

Le public pourra découvrir une piscine ultra-moderne. Les équipements ont été complètement réhabilités, comme les vestiaires, mieux isolés et éclairés par de la lumière naturelle. De plus, les deux bassins ont été rénovés et la plage extérieure a été remodelée et végétalisée.

Des nouveautés attendent les usagers : une pataugeoire de 50m², des jeux d’eaux pour les enfants et une salle de préparation physique.

De futurs travaux pour les piscines de Bordeaux

La réhabilitation de la piscine Galin entraînera une vague de travaux dans les piscines de la ville. En effet, après l’ouverture au public de la piscine Galin, ce sera au tour de la piscine Grand Parc d’être rénovée. L’arrêt des travaux de cette dernière devrait avoir lieu en 2023. Ensuite, la piscine Judaïque connaîtra à son tour des rénovations.

L’objectif final est d’ouvrir en 2024 les 4 piscines de la ville à tout le monde (en comptant la piscine Tissot, dans le quartier Bacalan). Enfin, pour compléter l’offre existante, il est prévu d’ouvrir la piscine Stéhelin à l’année et non uniquement l’été.

Le plan métropolitain ReVE : + de pistes cyclables

© Eo naya - Shutterstock

Dévoilé en hiver 2021, ce 3ème plan vélo 2021-2026 a pour but de faire face à l’augmentation de cyclistes dans la ville. Entre 2021 et 2023, il y aura 174 opérations d’aménagement de pistes cyclables.

Avec pour modèles les réseaux de vélo ultra-performants de Strasbourg, Grenoble et Rennes, le projet urbain ReVE veut être une réelle alternative à la voiture, conférant aux habitants un meilleur cadre de vie.

Cela passe une amélioration des pistes déjà existantes, par la création de parkings sécurisés pour vélos ou encore par la promotion de la mobilité douce.

À terme, d’ici 2030, la ville veut que l’espace dédié au vélo représente 18% de la ville, soit 270 km de pistes supplémentaires.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 35 54 82 33

Le projet urbain I-TER sur la place Ravezies

Situé sur l’ancienne gare Ravezies, au Bouscat, le projet I-TER (Inclure Inviter Innover) est un programme immobilier réunissant des commerces, des bureaux et des établissements d’enseignement supérieur. Par exemple, c’est ici, que l’école de formations aux métiers du numérique, Ynov, ouvrira ses portes en 2023.

Dans cet ensemble de 12400 m², 6600 m² sont consacrées aux entreprises et 1200 m² pour des commerces. Les salariés pourront se rencontrer dans les locaux et des salles de coworking.

Au niveau des commerces, il y aura un café associatif avec terrasse, une conciergerie solidaire et un magasin alimentaire.

Ce projet urbain s’inscrit dans la démarche AIRE (Aménager, Innover, Redessiner, Entreprendre), lancé par la FAB (Fabrique de Bordeaux Métropole) qui cherche des solutions immobilières et foncière pour accompagner l’attractivité économique de Bordeaux.

Au cœur de I-TER se trouve le programme “55 000 hectares pour la nature”, qui vise à faire la part belle à la nature. Pour cela, le parvis a été végétalisé, tout comme les façades.

Les bâtiments sont conçus de façon à diminuer l’impact environnemental. La FAB s’est engagée en faveur du réemploi des matériaux et de l’optimisation de la qualité de l’air.

De plus, ce projet urbain est très bien desservi (tramway) et est traversé par des pistes cyclables. En les empruntant, on peut rejoindre la commune de Bruges, la gare TGV ou encore le centre-ville de Bordeaux.

Le RER métropolitain

En 2022, Bordeaux Métropole, la ville de Bordeaux, le département de la Gironde et la région Nouvelle-Aquitaine ont été récompensés du prix du développement durable, par le magazine “Ville, Rails & Transports”, pour le projet du RER Métropolitain.

Ce projet est composé de plusieurs phases. Les premières ont été amorcées en 2020 et les dernières prendront fin en 2030.

L’objectif est d’offrir des solutions de transports efficace, de désengorger les villes et d’améliorer la qualité de l’air.

Le RER métropolitain est composé de TER mais aussi de lignes de car express. 3 axes principaux constituent le réseau :

La ligne Pessac - La Pointe de Grave permettra aux étudiants de rejoindre le campus plus rapidement que l’offre de transports déjà existante.

De plus, la proximité de la ligne B du tramway au terminus Pessac permettra de rejoindre le centre-ville de Bordeaux en une vingtaine de minutes.

Ce qui a déjà changé dans le quotidien des usagers :

Une des plus grosses étapes de ce projet urbain est la nouvelle halte ferroviaire du Bouscat Sainte-Germaine. La pose de la première pierre a eu lieu en mars 2022. Un pôle d’échanges multimodal sera créé afin de faciliter les déplacements (tramway, vélo, bus etc.) Elle accueillera ses premiers voyageurs en 2023.

Le stade nautique de Mérignac

Prévu pour une ouverture en décembre 2022, le stade nautique sera le plus grand centre aquatique de Bordeaux Métropole. Il abritera une salle d’expositions, 5 bassins, une pataugeoire, un restaurant, des espaces ludiques pour les enfants, des salles de bien-être et des salles de remise en forme.

Un des points forts de ce stade nautique est son bassin olympique de 50 m. Les nageurs pourront faire du crawl ou de la brasse dans pas moins de 10 couloirs de nage. Avec des gradins de 1200 places, ce bassin pourra accueillir des compétitions d’envergure internationale.

Et pour attirer encore plus de monde, ce stade nautique sera équipé d’un waterjump, une attraction composée de 8 rampes de glisse, unique dans la région.

Ce grand projet d’équipement de sport et loisirs est prévu pour accueillir presque 500 000 visiteurs par an.

“Les 8 500 m2 du nouveau stade nautique seront construits dans l’enceinte du stade Robert-Brettes, à proximité du tram et de toutes les commodités. Il proposera également de nombreuses places de stationnements pour les voitures, les 2 roues et les vélos. Aménagements pour les tout-petits, signalétique adaptée aux usagers en situation de handicap, espace associations, restaurant panoramique et zones privatisables : la piscine métropolitaine se veut inclusive et accessible à tous les Mérignacais-es !”

Stéphanie Grondin, directrice générale adjointe du pôle Territoires et vie locale

Une nouvelle gestion et valorisation des déchets

Bordeaux Métropole prend à cœur la réduction des déchets. Pour cela, le conseil métropolitain a voté le 25 mars 2022 le plan stratégique déchets.

L’accent a été mis sur la réduction et la valorisation. Les objectifs visés sont :

Pour y arriver, des mesures sont prises comme la modernisation de déchetteries et le déploiement du compostage.

Grande nouveauté : dès le 1er janvier 2023, tous les plastiques pourront être recyclés. Ce n’était pas le cas pour certains déchets comme les sacs plastiques, les films plastiques ou encore les pots de yaourts vides.

Les projets urbains annoncés pour réduire les déchets :

Amélioration de la rocade

En avril 2022, des députés du département ont fait appel à Jean-Baptiste Djebbari, l’ancien ministre des transports, afin de trouver une solution à la saturation de la rocade de Bordeaux. À la suite de cela, c’est devenu l’une des priorités de l’Etat en région Nouvelle Aquitaine.

Les mesures annoncées pour décongestionner la rocade sont :

Des travaux de ce projet urbain sont actuellement en cours. L’aménagement en 2x3 voies se poursuit et devrait être bouclé en 2023.

Un des points non éclaircis à l’heure actuelle reste la régulation du trafic des poids-lourds. L’aménagement en 2x3 voies ne réglera pas forcément le problème. C'est pour cela que d'autres solutions ont été mises sur la table comme la modulation des péages en heures de pointe ou la création d’une 4ème voie sur la bande d’arrêt d’urgence, mais cela est encore en cours de discussion. Pour l’instant, les usagers devront s’armer de patience face à ces travaux utiles et nécessaires.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 35 54 82 33
Partager sur