À quoi ressemblera l'immobilier de demain selon SeLoger ? (2ème partie)

Temps de lecture estimé à environ 7 minutes.
Avatar de l'auteur "Sophie Castella" Sophie Castella

le 17 juin 2022

[ mis à jour le 17 juin 2022 ]

SOMMAIRE

Nous évoquions les 5 premières priorités pour l’immobilier soulevées par le Manifeste Se Loger dans l’article “À quoi ressemblera l’immobilier de demain ?”. Fruit d’une consultation nationale menée auprès des Français, le Manifeste réunit un collège de 45 professionnels et penseurs de l’immobilier.

IMMO9, votre courtier en immobilier neuf à Bordeaux revient aujourd’hui sur les 5 dernières problématiques évoquées dans le Manifeste.

6. Modérer les prix et maîtriser la fiscalité

©Number1411 - Shuttertsock

78%. C’est le pourcentage de futurs acquéreurs jugeant que les prix de l’immobilier sont devenus totalement irréalistes recensés par l’Observatoire du Moral Immobilier SeLoger.

L’augmentation des prix de l’immobilier et la baisse du pouvoir d’achat sont des sujets majeurs revenus au cœur des discussions lors des 2 consultations. En plus d’exclure certaines populations, ces prix incitent davantage aux comportements spéculatifs et creusant davantage le fossé entre locataires et propriétaires.

Quelles sont les solutions proposées ?

Pour répondre à cette problématique, 7 idées ont émergé :

  1. Alléger les droits de mutation à titre onéreux
  2. Modérer la TVA à 20% dans l’immobilier neuf
  3. Lisser les droits de mutation sur la durée de détention du logement
  4. Plafonner le prix du foncier dans les zones où la tension immobilière est la plus forte
  5. Élargir le dispositif du prêt à taux zéro dans l’ancien aux zones tendues en “eco-conditionnant” les travaux à engager
  6. Favoriser les formules de dissociation du foncier et du bâti pour la construction de logements
  7. Offrir un avantage fiscal aux bailleurs sous la condition de loyers accessibles, en allant au-delà des dispositifs de niche existants

7. Repenser l’aménagement du territoire

©gkatz - Shutterstock

84% des Français se sentent attachés aux commerces de proximité. La crise sanitaire a également accéléré ce phénomène puisque près d’1 Français sur 2 dit avoir renforcé sa relation avec les commerçants de proximité. Ils se disent d’ailleurs “effrayés” de les voir disparaître.

Chaque localité fait face à ses propres défis en termes de logements, qu’il s’agisse des grandes métropoles, des villes moyennes ou des zones périurbaines ou rurales. Tandis que certains cœurs de ville se vident progressivement, d’autres gagnent en attractivité et voient leurs espaces de convivialité se raréfier. À ce titre, les Français déplorent le manque de vision à long terme des municipalités et les politiques trop centralisées. Il semble nécessaire de revoir de façon fondamentale les politiques territoriales pour les adapter à chaque secteur.

Quelles sont les solutions proposées ?

Pour répondre à ces problématiques, le Manifeste expose 5 idées :

  1. Soutenir les politiques à long terme sur le développement territorial avec des écosystèmes comprenant de l’emploi, des transports, des services et des logements.
  2. Simplifier les outils de reconquête des centres-villes et réhabiliter le parc immobilier ancien de façon mixte : avec logements et commerces.
  3. Passer d’un modèle individuel à un “urbanisme de partage” en façonnant des lieux de vie partagés.
  4. Intégrer des obligations de maintien de commerces de proximité au cœur des communes dans les PLUi.
  5. Encourager la densification douce dans les petites villes tout en exploitant les réserves foncières domestiques, grâce aux jardins des propriétaires, par exemple.
Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 35 54 82 33

8. Accélérer la transition écologique et énergétique dans nos villes

©ConceptCafe - Shutterstock

Le sujet est plus que d’actualité et s’est saisi de la sphère immobilière. Au total, 16% des Français consultés partagent une vision commune : concilier le logement et la transition écologique est de la responsabilité de tous. Aussi bien les citoyens, les élus que les entreprises ont leur rôle à jouer.

Parmi les éléments les plus abordés lors des discussions : le manque d’espaces verts, mais aussi l’accompagnement à la rénovation énergétique jugé insuffisant ou encore les doutes quant aux diagnostics de performance énergétique des logements. La crise sanitaire aurait aussi joué un rôle dans le désir des Français d’accéder à davantage de verdure, quitte à s’excentrer un peu des grandes villes : un impact important sur les prix de l’immobilier.

Quelles sont les solutions proposées ?

9 idées ont été proposées pour répondre aux différentes problématiques soulevées pour concilier transition énergétique et immobilier :

9. Accélérer la transformation des métiers de l’immobilier

© Minerva Studio - shutterstock

22% des Français considèrent que la présence digitale des acteurs de l’immobilier est devenue fondamentale, pour fluidifier le marché. La consultation citoyenne a confirmé que le rôle de conseil et d’expertise des professionnels de l’immobilier n’est pas toujours reconnu. La dimension commerciale prenant tout le pas.

Plusieurs problèmes se dressent également pour les professionnels : qualité inégale des prestations, manque d’homogénéité des formations pour les agents immobiliers, compétition, faible collaboration entre professionnels...

Quelles sont les solutions proposées ?

10. Faire de la politique globale du logement une réalité

© Sunny studio - Shutterstock

12,5% des Français consultés lors de l’enquête ont plaidé pour une meilleure coordination entre l’État et les acteurs locaux en matière de politique du logement. L’élu est considéré comme l’un des acteurs clé du logement pour les Français, considérant qu’il “doit prendre ses responsabilités”.

La politique du logement ne parle plus aux Français. Manque de clarté, de cohérence, ou encore de suivi, ils disent “regretter que les décisions soient prises au niveau national ou au niveau ultra-local, sans réelle coordination entre les deux et sans prise en compte suffisante des écosystèmes et bassins de vie”.

Quelles sont les solutions proposées ?

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
05 35 54 82 33
Partager sur