La référence de l’immobilier neuf depuis 20 ans !
Tout pour vivre et investir, s'informer sur la loi Pinel à Bordeaux.
9h - 20h du lundi au samedi
fermer
L’immobilier neuf à Bordeaux : nos experts passent sur France 2 !
http://www.bordeauximmo9.com/bordeaux-circulation-alternative
Image illustrant "Array"

Bordeaux et les modes de circulation alternatifs

tramway bordeaux Crédit photo : nbnserge / Shutterstock.com

Bordeaux a déployé l’un des plus importants réseaux de tramway de France. La Perle de l’Aquitaine a même inspiré des villes comme Toulouse ou encore Montpellier, qui se sont laissées tenter par la mise en service de plusieurs lignes de ce transport en commun câblé. Toutefois, au vu de l’arrivée massive de nouveaux habitants tous les ans, Bordeaux a besoin de trouver de nouvelles solutions en matière de circulation. Si l’on en croit les dires des habitants de l’agglomération, le périphérique est en continuelle saturation et le centre-ville atteint des pointes de pollutions records dûes à l’omniprésence de véhicules polluants.

Quelles sont les solutions que la mairie de Bordeaux déploie sur le territoire métropolitain ? Bordeaux a-t-elle les ressources suffisantes pour innover dans le secteur des transports ?

Les circulations douces à Bordeaux

Les circulations douces représentent l’ensemble des modes de déplacement qui sont respectueux de l’environnement. Communément, elles se matérialisent par la marche à pied ou le cyclisme.

Depuis le 8 octobre 2018, plusieurs trottinettes électriques en libre-service ont été déployées dans le centre-ville de Bordeaux. La société allemande Byke Mobility Gmbh est à l’origine de la mise en place de ces modes de transport. Pour les emprunter les Bordelais peuvent télécharger une application mobile dans laquelle ils déboursent 1€ afin de débloquer l’engin. Chaque minute d’utilisation est facturée 0.15€.

Dès le premier trimestre 2019, la ville de Bordeaux mettra à la disposition de ses habitants des vélos électriques en libre-service. Au total, un réseau composé de 1.000 bicyclettes à moteur sera installé au quatre coins de la Perle de l’Aquitaine.

”C’est une révolution. lls vont répondre à la topographie de la métropole, et permettre ainsi de rejoindre le centre-ville de Bouliac via la côte de l’Empereur, ou encore Lormont, ou la côte des Quatre-Pavillons. Ils permettront d’aller plus loin, et de se rendre au-delà des boulevards et de la rocade”, assure Christophe Duprat, vice-présidence de Bordeaux Métropole en charge des transports.

De fait, dès le début de l’année 2019, 50% de la flotte bordelaise de vélos en libre-service sera renouvelée au profit de vélos électriques. Ces derniers présentent une autonomie de 10km. La batterie, dont le poids est estimé à 1 kg, se charge en seulement 1h30, dans les bornes de dépôt des vélos.

Le centre-ville de Bordeaux de plus en plus prisé par les cyclistes

Des vélos à Bordeaux

Depuis l’été 2017, la municipalité bordelaise a fermé l’accès du pont de Pierre à la circulation de véhicules. Suite aux retombées positives, notamment d’un point de vue environnemental, Alain Juppé, maire de Bordeaux, et ses conseillers, ont pris la décision de fermer définitivement le pont de Pierre aux voitures et aux camions. En outre, la fréquentation des transports en commun a augmenté et les habitants se sont résignés à avoir recours à des modes de déplacement propre. Le pont de Pierre reste toutefois accessible aux services d’urgences et aux transports en commun. Cette décision a poussé les habitants à avoir recours aux transports en commun ou à faire l’usage de leur vélos. Toutefois, le coeur historique de Bordeaux n’est pas encore prêt à devenir entièrement piéton.

Les nouvelles fondations, telles que le Pont Simone Veil, prévoient l’installation de voies spécialement réservées aux lignes de bus ainsi qu’aux cyclistes.

Bordeaux a-t-elle besoin de nouvelles solutions de transports ?

Au cours de l’été 2018, un enseignant-chercheur, Mickaël Baudonne, a mis en avant l’importance pour la ville de Bordeaux d’obtenir un réseau de métro. Effectivement, la population est en perpétuelle augmentation et ce transport souterrain proposera de meilleures solutions de déplacement que le tramway. En outre, le temps de trajet serait radicalement réduit et le taux de fréquentation serait nettement supérieur à celui du tramway.

  • Et si Bordeaux accueillait un métro en 2030 ? Voici l’idée proposée par un chercheur et enseignant en droit public de l’Université de Bordeaux pour renouveler les modes de transports en commun de l’aire bordelaise. En tenant compte de la démographie galopante au sein de la Métropole girondine, il prévient les autorités administratives qui seront confrontées à une situation de saturation de transports. C’est pour cela, que le chercheur propose un mode de transport en site propre souterrain co...
    Publié le
    Modifié le Un métro pourrait-il voir le jour à Bordeaux ? 1
    BordeauxIMMO9

Bordeaux Métropole est une véritable terre d’accueil pour les cadres venus du nord de la France, et plus particulièrement de la région parisienne. D’ailleurs, la métropole bordelaise souhaite que sa démographie atteigne ou dépasse le million d’habitants.

L’idée d’installer un métro au sein de la Perle de l’Aquitaine, n’est pas nouvelle. Le réseau de transport souterrain avait été imaginé en 1981 par Jacques Chaban-Delmas. Toutefois, après de nombreuses études effectuées par le conseil administratif, le projet ne voit pas le jour. En outre, des facteurs environnementaux poussent Bordeaux à développer le réseau de tramway plutôt que le métro. Les sols sont hétérogènes et l’élaboration de sous-sol est défavorable.

Bien que dans les années 80, avant qu’une importante vague de travaux vienne embellir la ville, la densité de population était relativement faible et le métro ne figurait pas comme une construction de premier ordre. Aujourd’hui, l’enseigne Mickaël Baudonne relance le débat et voit en l’élaboration du métro, une manière d’adapter Bordeaux aux besoins actuels de mobilité.

L’agglomération bordelaise recycle ses routes

À une quarantaine de kilomètres au nord de Bordeaux, une portion d’un kilomètre de l’A10 a été recyclée. Il s’agit d’une méthode innovante dans le domaine du recyclage. Elle préserve notamment les ressources naturelles, puisqu’elle n’utilise en rien des granulats vierges. De plus, ce mode de fonctionnement permet de réaliser de considérables économies de transports et limite dont l’émission de gaz à effet de serre.

  • Le nouveau pont Jean-Jacques Bosc coûtera près de 146 millions d’euros à la municipalité bordelaise. En reliant la commune de Floirac à Bègles, et au centre-ville de Bordeaux, il sera le 8ème pont de la préfecture girondine. À ce titre, en quoi le pont Jean-Jacques Bosc est-il indispensable pour Bordeaux Métropole ? Pourquoi a-t-il été reconnu d’utilité publique ? Crédit photo : Clément Blanchet / Rem Koolhaas / OMA Suite à l’enquête publique qui a eu lieu du 3 octobre, au 4 novembre 2016,...
    Publié le
    Modifié le Le futur pont Jean-Jacques Bosc de Bordeaux 1
    BordeauxIMMO9
Dernière mise-à-jour par , le .
Contactez-nous
Donnée invalide
Veuillez remplir le champs 'Nom'
Donnée invalide
Veuillez renseigner le champs 'Téléphone'
Veuillez renseigner le champs 'Adresse de messagerie'
Veuillez remplir le champs 'Ville'
Code postal invalide.
Please let us know your message.
Nos partenaires en immobilier neuf à Bordeaux
  • Logo Altarea
  • Logo Bouygues Immobilier
  • Logo Bpd Marignan
  • Logo Credit Agricole immobilier
  • Logo Edelis immobilier neuf
  • Logo Eiffage immobilier
  • Logo European homes
  • Logo Icade
  • Logo Fonta
  • Logo Kaufman and broad
  • Logo nNxity
  • Logo Urbat
  • Logo Vinci immobilier

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la réalisation de statistiques de visites.
J'accepte