Hypérion à Bordeaux : la plus haute tour en bois de France livrée

Temps de lecture estimé à environ 6 minutes.

Publié le 07 juillet 2021 par

Miora R. Avatar de l'auteur "Miora R."

SOMMAIRE

La plus haute tour en bois de France est implantée à Bordeaux, dans le nouveau quartier Euratlantique, à proximité de la gare Saint-Jean. Il s’agit de l’un des plus grands projets du label « Bâtiment bas carbone ». Il a, d’ailleurs, reçu différents prix : Grand Prix Régional, Grand Prix national des Pyramides d’Or, Prix de la Mixité Urbaine des Pyramides d’argent, lauréat du BIM d’Or 2019. La tour Hypérion Bordeaux, livrée en mai 2021, se situe à la croisée des rues Carle Vernet et Armgnac. Elle tire son nom du plus grand arbre du monde : un séquoia de 116 mètres. Affichant une hauteur de 55 mètres, elle est composée de 16 étages dans lesquels sont répartis plusieurs logements qui ont fait grimper la vente d’appartements neufs à Bordeaux. La tour Hypérion se distingue des autres édifices de la capitale girondine, non seulement par son ossature en bois, mais également par sa conception novatrice et raffinée.

© marcociannarel - Shutterstock

Les constructions en bois en France : une tendance écologique et économique

Depuis quelques années, les constructions en bois ont le vent en poupe en France comme dans de nombreux autres pays. En effet, de nombreuses études confirment qu’en dix ans, le nombre de constructions en bois a doublé dans l’Hexagone. Le bois, reconnu comme économique et écologique, figure parmi les matériaux les plus tendances. Il s’est donc de nouveau imposé comme le matériau star des constructeurs pour des programmes immobiliers neufs, que ce soit pour les maisons individuelles ou les immeubles d’habitation collectifs. Mais qu’est-ce qui suscite un tel engouement ?

Un matériau résistant pour un usage infini

Porteur de bâtiments ancestraux, le bois a su traverser les âges, en témoigne le plus vieux bâtiment en bois du monde, datant du 7e siècle, qui se trouve au Japon. Contrairement à d’autres matériaux, le bois se renouvelle sans cesse. La forêt française, par exemple, grandit d’environ 3 % chaque année. Dans les constructions neuves, on utilise souvent le bois blond apparent qui affiche une grande durabilité et une résistance accrue aux aléas des saisons comme aux intempéries. Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, le bois résiste au feu et en cas d’incendie, il conserve ses capacités structurelles, permettant ainsi une intervention plus fiable et beaucoup plus rapide.

Aujourd’hui, la conception numérique avancée de tous les éléments en bois d’une construction permet aux ouvriers de chantiers de travailler dans les meilleures conditions possibles (moins d’exposition aux poussières, par exemple), tout en bénéficiant d’un gain de temps considérable par rapport à la durée du chantier.

Le bois pour plus d’authenticité et pour le bien de la planète

Les personnes qui sont charmées par les atouts du bois sont surtout celles en quête d’authenticité et qui désirent s’inscrire dans une démarche écoresponsable. En effet, ce matériau permet de construire des logements design et économes, à l’instar de la résidence Hypérion à Bordeaux. Il offre la possibilité de concevoir un logement à son image, tout en personnalisant son agencement intérieur. Les constructions en bois bénéficient également d’une excellente isolation thermique, ce qui contribue à des immeubles ou des maisons moins chers sur le long terme. Les hautes performances isolantes du matériau permettent de réaliser d’importantes économies sur les factures énergétiques. Naturel, sain et biodégradable, il ne présente aucun danger pour l’environnement et pour le développement durable. Les maisons en bois contribuent notamment à lutter contre l’amincissement de la couche d’ozone.

Présentation de la tour Hypérion : un projet à l’image des ambitions du quartier Euratlantique

Le permis de construire pour le chantier Hypérion Bordeaux a été obtenu en mars 2018 et les travaux ont commencé en avril 2019, après quelques modifications du plan initial. Le projet Hypérion Bordeaux, imaginé par les architectes Jean-Paul Viguier et Associés, présente une superficie totale de 17 000 m2. Il participe à renforcer l’attractivité du nouveau quartier Euratlantique.

Un programme immobilier mixte

La tour Hypérion Bordeaux est composée de cinq bâtiments mixtes, dont des immeubles de bureaux et des immeubles d’habitation. L’immeuble dédié aux locaux professionnels comporte huit étages et les trois autres bâtiments comptent huit et neuf étages qui accueillent les logements. Le bâtiment de neuf étages est constitué de 54 logements locatifs sociaux et de 22 logements en accession libre et à prix maîtrisé. Les rez-de-chaussée, quant à eux, abriteront des commerces.

Les logements Hypérion : confort de vie et performance énergétique

Les 113 appartements neufs de l’Hypérion Bordeaux vont du studio au cinq pièces. Ils sont équipés de matériaux modernes qui ont été sélectionnés avec soin. Les logements bénéficient d’une loggia, d’un balcon ou d’une terrasse qui offre de magnifiques vues sur la ville. Alliant espaces généreux et luminosité, chaque logement a été pensé de manière à offrir un confort optimal aux occupants. Les immeubles Hypérion Bordeaux garantissent des prestations de qualité, à la hauteur des besoins de tous. Ils respectent toutes les normes en vigueur en termes de nouvelles constructions, à l’instar de la Réglementation Thermique 2012. Cette dernière assure une consommation énergétique optimisée, permettant ainsi de réduire les gaz à effet de serre, mais aussi de bénéficier d’une réduction considérable sur les factures d’énergie. La tour est également labellisée « Bâtiment bas carbone » par l’Association pour le développement du Bâtiment Bas Carbone. Pour les appartements comportant trois à cinq pièces, les prix sont compris entre 340 000 € et 524 000 €.

Une conception innovante

La conception de cette tour en bois Bordeaux (livrée en mai dernier) est en parfaite harmonie avec les projets urbains de ce quartier ambitieux. Le bois utilisé pour la construction des immeubles de la tour provient de productions forestière et industrielle régionales (pin des Landes et épicéas des Limousins, entre autres). 1 500 pièces fabriquées en usine ont permis la réalisation de la structure en bois. Le socle et le noyau de distribution central sont en béton. Une ossature en poteaux poutres en bois vient compléter la colonne vertébrale des immeubles afin d’assurer une solidité et une durabilité accrue. Les acteurs du projet ont choisi le CLT ou Cross Laminated Timber (un matériau en bois lamellé) pour la réalisation des planchers et des cloisons pour garantir sécurité et modularité.

Eiffage Immobilier : constructeur de la tour Hypérion Bordeaux

Avec plus de 100 000 chantiers dans l’Hexagone et à l’international en 2020, le groupe Eiffage constitue l’un des leaders européens dans le domaine du BTP. Le groupe compte 72 000 collaborateurs qui œuvrent dans l’immobilier (construction, aménagement, génie civil…). Le cœur du métier de ses équipes est de proposer une large gamme de produits immobiliers sur tout le territoire national. Depuis près de 10 ans, Eiffage s’est engagé dans une démarche responsable dans l’objectif de préservation de la biodiversité, mais aussi pour répondre aux défis climatiques. La tour Hypérion à Bordeaux est l’un des projets les plus récents de ce grand nom de l’immobilier. Dans le cadre d’un développement durable partagé, les équipes d’Eiffage ont mis en œuvre la construction de cet ensemble immobilier bas carbone dans la capitale girondine. Leur ambition, c’est avant tout de « construire un avenir à taille humaine, en faisant émerger la ville durable ». Dans un contexte où les infrastructures résilientes et durables sont de plus en plus recherchées et où le dérèglement climatique est devenu une réalité, Eiffage a imaginé cette tour en bois afin de proposer des bureaux et des logements plus innovants qui répondent aux besoins des habitants.

Partager sur