Quelles normes d’isolation un bâtiment neuf doit-il respecter ?

Temps de lecture estimé à environ 6 minutes.
Contrôles :
Avatar de l'auteur "Miora R." Miora R.

le 10 mars 2023

[ mis à jour le 25 avril 2024 ]

SOMMAIRE

L’isolation d’un bâtiment neuf est essentielle pour le confort des résidents. C’est la raison pour laquelle les promoteurs et les constructeurs sont soumis en la matière au respect de normes de plus en plus exigeantes. Le progrès des normes d’isolation permet des économies d’énergie remarquables. Les réglementations évoluent perpétuellement, surtout grâce aux nouveaux matériaux de construction. Quelles sont les normes d’isolation à respecter en 2024 ? Les réponses dans les lignes suivantes.

Normes d’isolation 2024 : que dit la loi ?

La réglementation environnementale (RE 2020) régit la construction depuis le début de l’année 2022. Cependant, elle n’impose ni mode constructif ni matériau spécifique. Les acteurs de l’immobilier ont carte blanche dans le choix des matériaux.

Ils peuvent bâtir une maison en bloc de béton, en bois ou brique, et décider de l’isoler par l’extérieur ou par l’intérieur. Ce que la RE 2020 exige, c’est avant tout des résultats. Tous les moyens peuvent être utilisés pour que le parc de logements neufs puissent respecter les plafonds de consommation énergétique fixés par la réglementation, à savoir 12 kWh/m2/an.

La RE 2020

La RE 2020 est la norme environnementale qui s’applique aux logements neufs construits dans tout l’Hexagone. Elle vise à définir les orientations dans le monde de la construction pour mieux répondre aux enjeux environnementaux. Son objectif ? Atteindre la neutralité carbone en 2050. La Réglementation Environnementale impose aux principaux acteurs de l’immobilier la construction de biens à énergie positive. Cette norme concerne les logements collectifs, les maisons individuelles, les écoles et les locaux professionnels. Plusieurs plafonds sont définis par la RE 2020, dont les suivants :

La RE 2020 fixe également d’autres actions importantes, comme l’obligation (de fait) de mode de production énergétique “alternatifs” et l’usage de matériaux biosourcés.

Normes d’isolation : Comment atteindre les objectifs fixés par la loi ?

deux professionnels du bâtiment isolent la façade d’une maison avec de la paille
© Ground Picture – Shutterstock

Pour que les objectifs fixés par la RE 2020 soient atteints, il faut que le bureau d’études énergétiques et environnementales du constructeur réalise une étude au préalable en utilisant différentes données : les coordonnées du bien immobilier et ses caractéristiques architecturales, en tenant en compte des contraintes liées à l’urbanisme du quartier.

Par la suite, il obtiendra les besoins du logement en rafraîchissement et en chauffage sous la forme d’un coefficient, exprimé en Bbio. La réglementation définit un plafond maximal du besoin bioclimatique Bbio des logements à ne pas dépasser, appelé le Bbiomax. Pour être conforme aux seuils RE 2020 un appartement devra afficher un score égal ou inférieure à 65 points Bbio ; une maison : 63 points.

Si une habitation dépasse ce seuil, il ne sera pas conforme à la RE 2020. Le bureau en charge de l’étude pourra alors donner des conseils et des recommandations au constructeur concerné pour que la maison ou l’appartement puisse respecter le Bbio, comme le type d’isolation à installer, par exemple.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous

Comment mesurer les performances d’une isolation dans un bâtiment neuf ?

Les performances des matériaux d’isolation peuvent être mesurées grâce à deux indicateurs : la conductivité thermique, ou lambda, et le coefficient R, permettant de donner la résistance thermique. Plus le lambda est bas, meilleures sont les capacités d’isolation du matériau. D’un autre côté, plus la résistance thermique est élevée, plus le matériau est performant.

Quels sont les avantages d’une habitation bien isolée ?

Un bâtiment neuf respectant toutes les normes d’isolation offre plusieurs avantages aussi bien pour les propriétaires que pour les occupants. Parmi les plus importants, on soulignera la maîtrise des dépenses énergétiques en climatisation, en chauffage et en eau chaude sanitaire.

La baisse des consommations se répercutera immédiatement sur les factures de gaz, d’électricité ou de fioul. La qualité de vie à l’intérieur de la maison ou de l’appartement sera aussi optimale. Une bonne isolation permettra d’éviter les éventuels courants d’air ou le fameux effet de mur froid. Les propriétaires auront l’avantage de profiter de la valorisation de leur bien immobilier.

Par ailleurs, selon la collectivité et dans certains cas, une bonne isolation dans un bâtiment neuf peut donner droit à un bonus de constructibilité de 30 % au propriétaire.

Des aides sont disponibles pour soutenir les propriétaires dans une isolation respectant les normes en vigueur.

Quelles peuvent-être les conséquences d’une mauvaise isolation dans le neuf ?

En plus d’une augmentation exponentielle de vos factures énergétiques, il y a plusieurs conséquences qu’une mauvaise isolation peut entraîner : risques sanitaires, inconfort de chauffage, gaspillage d’énergie, dégradation de l’environnement et bien d’autres encore. Un bien immobilier bien isolé c’est l’assurance de faire des économies réelles sur les factures et d’habiter dans un environnement sain et confortable.

L’isolation acoustique

un artisan du bâtiment avec un casque anti-bruit sur fond jaune
© Vidi Studio - Shutterstock

Tous les permis bâtiments neufs doivent respecter les normes d’isolation acoustique depuis 1996 et la NRA (Nouvelle réglementation acoustique). La réglementation acoustique fixe les exigences minimales d’absorption des bruits à l’intérieur d’un logement (correction de l’écho, de la réverbération...).

Son objectif est de réduire le plus possible les nuisances sonores à l’intérieur d’un logement. Les restrictions ne s’appliquent pas aux matériaux utilisés pour la construction, seul le résultat à la fin de la construction est pris en compte.

Un label acoustique

Le label Qualitel confort permet de certifier et qualifier les logements neufs qui répondent aux normes les plus exigeantes de l’isolation phonique. Il garantit des propriétés acoustiques plus strictes par rapport aux exigences réglementaires. Différentes marques de certification existent aujourd’hui dans le parc du neuf à part Qualitel, telles que : Habitat Environnement, NF logement et NF logement HQE.

L’isolation phonique

Depuis 27 ans, la NRA, ou nouvelle réglementation acoustique, régit également l’isolation phonique des habitations neuves. Dans le parc immobilier ancien, elle n’est obligatoire que si des travaux de rénovation énergétique importants ont été réalisés ou si le bien immobilier est situé dans une zone d’exposition au bruit.

La performance de l’isolation phonique d’une habitation dépend du choix des matériaux utilisés. La qualité de ce type d’isolation engage tous les acteurs de la construction d’un projet immobilier neuf : le maître d’ouvrage, le maître d’œuvre, l’entrepreneur et le contrôleur technique.

Plusieurs sources de nuisances sonores peuvent être distingués au sein d’un logement : bruits d’équipements (ventilation, aspirateur, chaudière machine à laver…), bruits aériens (voix, claquement de portes, télévision, musique…) et bruits d’impact (vibrations dues au choc provoqué par un objet percutant la structure du bâtiment). Ces trois sources de dérangement doivent être maîtrisées pour une isolation optimale dans un bâtiment neuf.

Comment contrôler les normes acoustiques d’un bâtiment neuf ?

La qualité de l’isolation d’un bâtiment neuf peut être vérifiée de différentes façons. Dès que les travaux sont terminés, des mesures doivent être faites. Les contrôles de l’application des normes acoustiques prévues par la loi pour un bien neuf peuvent être réalisés par le biais d’instruments de mesure certifiés NF.

Une attestation concernant les normes acoustiques pour les bâtiments à usage d’habitation doit être fournie par le maître d’ouvrage une fois les travaux terminés et doit être remise à l’autorité ayant délivré le permis de construire. Cette obligation concerne tous les logements dont le permis de construire a été délivré après le 1er janvier 2013.

Sources : www.ecologie.gouv.fr/acoustique-et-batiment

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
Partager sur